Les secrets d'écriture de Sylvie Germain, l'auteur de "Petites scènes capitales"

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/12/2013 à 10H07, publié le 19/11/2013 à 17H22
Sylvie Germain, chez elle à Angoulême 

Sylvie Germain, chez elle à Angoulême 

© France 3 / Culturebox capture d'écran

Rencontre à Angoulême avec l'écrivain Sylvie Germain qui vient de publier récemment "Petites scènes capitales". Une rencontre où l'on apprend ses méthodes et conditions d'écriture ; une rencontre où elle avoue être un peu "médiatophobe" mais apprécierait quand même une réadaptation cinématographique de son roman, histoire de vivre une aventure un peu nouvelle.

"Petites scènes capitales" chez Albin Michel est une oeuvre émouvante qui mêle tragédies familiale, politique et amoureuse autour de Lili-Barbara, une enfant de l'après-guerre. Le roman faisait partie de la liste des "Goncourables". 

Reportage : E. Gérard / T. Chapuzot / F. Gallard / C. Chansard 

Sylvie Germain a connu le succès dès la publication de son premier roman "Le Livre des Nuits" puis "Nuit-d'Ambre", une saga familiale de près de 800 pages. Six prix littéraires : prix du Lions Club International 1984, prix du Livre Insolite 1984, prix de Passion 1984, prix de la Ville du Mans 1984, prix Hermès 1984 et prix Grévisse, viendront couronner cette saga.
 
Depuis trente ans, l'auteur collectionne les succès et les prix. Le Femina pour "Jours de colère", Grand prix Jean Giono pour "Tobie des marais", le Goncourt des lycéens pour "Magnus", et enfin en 2012 où elle sera récompensée pour l'ensemble de son oeuvre avec le Grand Prix de la Société des Gens de Lettres. 

Le 25 mai dernier, Sylvie Germain a éte élue à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique au fauteuil de Dominique Rolin.
"Petites scènes capitales"

"Petites scènes capitales"

© dr
Résumé :
"L'amour, ce mot ne finit pas de bégayer en elle, violent et incertain. Sa profondeur, sa vérité ne cessent de lui échapper, depuis l'enfance, depuis toujours, reculant chaque fois qu'elle croit l'approcher au plus près, au plus brûlant. L'amour, un mot hagard."


"Petites scènes capitales" (Albin Michel)
256 pages. 19 euros
le livre est en compétition pour le Prix Roman France Télévisions