Les mémoires de Florence Arthaud en librairie la semaine prochaine

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/03/2015 à 18H57, publié le 10/03/2015 à 16H38
Florence Arthaud à la "Forêt des livres" de Loches (2014)

Florence Arthaud à la "Forêt des livres" de Loches (2014)

© Baltel/Sipa

Florence Arthaud, décédée lundi en Argentine dans un accident d'hélicoptère, "venait d'achever un livre de mémoires" qui paraîtra le 19 mars, ont indiqué mardi les Éditions Arthaud.

"Cette nuit la mer est noire"

"Je veux donner. Je veux pouvoir aider celles qui, comme moi, rêvent d'aventures, à faire de leur vie leur rêve. J'ai envie de me consacrer aux femmes qui souhaitent naviguer", écrit la navigatrice dans cet ouvrage intitulé "Cette nuit la mer est noire".

Première et unique femme vainqueur de la route du Rhum en 1990, Florence Arthaud, 57 ans, était la fille de Jacques Arthaud, le directeur de la maison d'édition du même nom, qui publie son livre.

"Florence Arthaud, femme libre, aventurière capable sur mer comme sur terre de tous les courages, incarne l'esprit de la maison Arthaud", souligne l'éditeur dans un communiqué, en rappelant qu'"elle avait choisi de dédier son livre à son père, disparu le 26 novembre".

"Ces géants des mers"

"Merci Papa de m'avoir fait rencontrer ces gens formidables, tous ces géants des mers, ces belles âmes dont le destin faisait pâlir les modèles de vie ordinaire", poursuit Florence Arthaud dans son ouvrage.

"Papa, tu m'as montré qu'on pouvait revenir vivant d'une île déserte", ajoute la navigatrice. "C'est toi qui m'as donné cette envie d'espoir et de liberté, ce goût du grand large. Merci de m'avoir donné la force de partir au loin et d'être libre."

Femme engagée, Florence Arthaud apparaît mardi en tête des signataires d'une tribune publiée par le quotidien Libération en faveur de l'égalité entre les sexes.

Navigatrice au long cours

Florence Arthaud participe à sa première Route du Rhum en 1978, quatre ans après avoir été victime d'un grave accident de voiture qui lui fit subir un coma, une paralysie et six mois d'hôpital, avec deux ans de rééducation. En 1986, sur la même course, elle se déroute pour porter secours au navigateur Loïc Caradec en détresse. Elle parvient à retourner le bateau mais ne trouve trace du marin, porté disparu depuis.

En 1990, elle s'engage à battre le record de la traversée de l'Atlantique nord à la voile en solitaire. Elle bat ainsi la performance de Bruno Peyron de deux jours en 9 jours, 21 heures et 42 minutes. Elle remporte la même année la Route du Rhum. La jeune femme, âgée alors de 33 ans, 
y avait gagné le surnom suranné de "Petite fiancée de l'Atlantique". Un sobriquet dont elle se serait bien passé,
mais qui lui avait tout de même inspiré un livre.


Après plusieurs participations en double, puis des désaffections de sponsors, elle décide de laisser tomber la compétition, tout en pratiquant la voile avec passion. En 2011, elle tombe de son navire au large du Cap Corse en pleine nuit. Elle est sauvée grâce à un téléphone portable étanche et à la géolocalisation. Florence Arthaud est par ailleurs mère d'une fille qui aujourd'hui est dans sa 22e année.