384 p. - 10,65 €

Un capucin, Frère Médard, succombe au pouvoir d’un mystérieux élixir, conservé parmi les trésors de son couvent. Commence alors une lutte contre lui-même, contre la folie et contre le destin...
Aux côtés du Moine de Lewis (1795) et du Melmoth de Maturin (1820), Les Élixirs du Diable (1816) figure parmi les chefs-d’œuvre absolus du « roman noir » de la période romantique. Sigmund Freud reconnaît cette œuvre comme le modèle exemplaire de l’« inquiétante étrangeté » en littérature. Les Elixirs du diable - Ernst Theodor Amadeus Hoffmann livre