Biographie

André Gide (1869-1951) est un écrivain français, issu d'une famille de la haute bourgeoisie protestante. Il s'affranchit de son éducation puritaine, dans les Nourritures terrestres, en 1897, en exprimant son goût pour la vie. Il fonde la Nouvelle Revue Française (NRF) où il défend une école de la rigueur et du classicisme. En 1909, André Gide rompt avec Paul Claudel qui avait espéré le convertir au christianisme, mais vit une crise religieuse pendant la première guerre mondiale.  Il acquiert la notoriété après la guerre et obtient une grande influence sur de nombreux écrivains. Son désir de prendre parti dans les grands problèmes de son époque (contre le colonialisme, pour le pacifisme et le communisme) est tempéré par une grande méfiance pour toute forme d'engagement. Son enthousiasme pour le communisme s'éteint dans la douleur après son voyage en URSS. Il dénoncera stalinisme. Bien qu'étant classique dans son style, André Gide rejette tout conformisme dans les idées. Sa personnalité est complexe, à la fois sensible et puritaine, tourmenté par le doute et l'inquiétude. Il refuse toute servitude familiale, sociale, religieuse pour mieux vivre dans l'instant et renaître chaque jour. Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1947.

 

 

Editions

- Première parution aux éditions Folio / Gallimard (1914)

- Version illustrée par J. E. Laboureur, Collection des Anciennes éditions de luxe illustrées, Gallimard (1929)

- Dans Romans et récits, Tome II, La Pléiade / Gallimard (2009)

- Version numérique sur le site du Projet Gutenberg

 

 

Adaptations

Théâtre

- Les Caves du Vatican, pièce de théâtre créée à la Comédie Française en 1950 adaptée par André Gide en une pièce de deux actes et dix-sept tableaux, avec une mise en scène de Jean Meyer

 

Radio

- Emission « Tout arrive ! » du 28.04.2009 sur France Culture, spéciale André Gide (podcast disponible : http://www.franceculture.fr/emission-sp%C3%A9ciale-andr%C3%A9-gide-2009-04-28.html)

- Emission « Le mardi des auteurs » du 13.07.2010 sur André Gide,  par Matthieu Garrigou-Lagrange et Clotilde Pivin : http://www.franceculture.fr/emission-le-mardi-des-auteurs%E2%94%8209-10-andre-gide-1869-1951-premiere-partie-2010-07-13

- « Je l'entends comme je l'aime » du 14.11.2010 sur André Gide par François Noudelmann, avec Michel Drouin, historien, et petit neveu d'André Gide et Eric Marty, professeur de littérature française à l'université de Paris 7, éditeur du Journal de Gide (La Pléiade) et auteur de Gide, qui êtes-vous ? : http://www.franceculture.fr/emission-je-l-entends-comme-je-l-aime-andre-gide-1869-1951-2010-11-14.html

 

 

Anecdotes

- Ne voulant pas être considéré comme un romancier, Gide qualifie Les Caves du Vatican de  « sotie », c' est-à-dire de pièce politique divertissante, de satire, de divertissement. Il qualifie ses autres livres de « récits » ou de « traités » et considère Les Faux-Monnayeurs comme son seul vrai roman.

- Jeanne Moreau, après quelques petits rôles, débute réellement à la Comédie-Française fin 1950 dans la pièce Les Caves du Vatican d'André Gide, mise en scène par Jean Meyer, dans le rôle de la petite prostituée. Ce rôle lui vaut la couverture de Paris Match et les félicitations de Paul Léautaud.

 

 

Analyses, découvertes

- « Le statut du narrateur dans Les Caves du Vatican d’André Gide », étude proposée par Alexandra Soare : http://louyest.voila.net/gide.htm

- Blog consacré à l’œuvre de Gide : http://e-gide.blogspot.fr

- Compte-rendu d’un colloque organisé sur André Gide par la BnF en 2009 :

http://e-gide.blogspot.fr/2009/10/i-gide-et-le-theatre-colloque-gide-la.html

http://e-gide.blogspot.fr/2011/12/belles-lettres-et-les-caves-du-vatican.html

- Le Prix de la Fondation Catherine Gide vise à inciter les recherches autour d'André Gide.

Chaque année, le lauréat sera accueilli dans le cadre prestigieux de la Fondation des Treilles.

http://www.fondation-catherine-gide.org/

 

 

Couverture de livre - Image générique 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com