"Les anges s'habillent en caillera" de Rachi Santaki, le polar de la Seine-Saint-Denis

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 21/02/2011 à 09H17
"Les anges s'habillent en caillera" de Rachi Santaki, le polar de la Seine-Saint-Denis

"Les anges s'habillent en caillera" de Rachi Santaki, le polar de la Seine-Saint-Denis

© Culturebox

Le 93 a son premier roman noir ! Avec "Les anges s'habillent en caillera" (Editions Moisson rouge), l'auteur Rachi Santaki plonge les lecteurs dans la culture urbaine de la banlieue, avec ses codes et son langage. Pour assurer le succès de son livre, paru en janvier 2011, l'auteur a mené une campagne de communication à la manière d'un rappeur. 

Ce polar s'inspire de la vie du "Marseillais", escroc de Saint-Denis. Considéré comme le voleur à la ruse le plus doué de sa génération, il est devenu à 25 ans une véritable légende en banlieue. Dans le roman (uniquement !), il va croiser la route d'un flic corrompu de la police judiciaire, manipulateur, violent et surtout déterminé à le dépouiller. Ce polar, qui mélange histoire vraie et fiction, connaît déjà le succès. Il faut dire que l'histoire est plus que crédible. L'auteur, lui même habitant de Seine-Saint-Denis, nous plonge véritablement dans l'univers du 93 avec l'ambiance et surtout le langage de la cité, mélange d'argot, de verlan et d'arabe. Certains lecteurs peu habitués à cette culture, avouent d'ailleurs avoir eu un peu de mal à s'y faire !

A voir aussi sur Culturebox
-
Adb Al Malik, prix Edgar Faure 2010, aux Rencontres Méditerranéennes
- Les professeurs rentrent en librairie
- Oxmo Puccino au Festival Urban Culture à Guéret