484 p. – 22 €

Belle, sulfureuse, censurée, courageuse... Pour définir Régine Deforges, les qualificatifs ne manquent pas. Après une enfance dans le Poitou, elle s'installe à Paris où elle prend des cours de théâtre, fait un peu de mannequinat avant de devenir libraire. Elle se spécialise dans les ouvrages érotiques et monte sa maison d'édition en publiant des livres qui déchaînent la censure et lui valent de nombreux procès. Puis elle passe de l'autre côté du miroir : elle écrit et connaît d'immenses succès avec notamment le cycle romanesque de La Bicyclette bleue.

Son ardeur dans la vie n'a d'égale que sa curiosité pour le monde qui l'entoure : Romain Gary, Lacan, Mandiargues, Régis Debray, Sonia Rykiel ou François Mitterrand, qui l'emmène dîner et lui parle littérature. Elle connaît comme personne le Paris intellectuel et politique. Tous se pressent autour d'elle avant qu'elle ne reparte courir le monde.

 Mystérieuse Régine qui veut tout découvrir et qui se cache en se dévoilant. Elle ne s'épargne pas dans ces magnifiques mémoires ; elle écrit comme elle vit, avec un style, de la bravoure, un grand charme.

L'Enfant du 15 août - enfant15aout158.jpg