Faut-il prendre au sérieux les menaces d’enlèvement qu’un groupuscule islamiste fait peser sur Britney Spears ? Les services français (les meilleurs du monde) pensent que oui. Certes, l’agent qu’ils enverront à Los Angeles pour suivre cette affaire présente quelques handicaps – il ne sait pas conduire, fume dans les lieux publics, ignore presque tout du show-business et manifeste une tendance à la neurasthénie –, mais il fera de son mieux pour les surmonter, consultant sans se lasser les sites spécialisés, s’accointant avec des paparazzis, fréquentant les boutiques de Rodeo Drive ou les bars de Sunset Boulevard, jusqu’à devenir à son tour un spécialiste incontesté tant de Britney elle-même que des transports en commun de Los Angeles. Il n’en échouera pas moins dans sa mission, et c’est de son exil au Tadjikistan, près de la frontière chinoise, qu’il nous adresse ce récit désabusé de ses mésaventures en Californie. Même si l’écriture de ce roman a été précédée d’un séjour de plusieurs semaines à Los Angeles qui lui a permis de nourrir son texte de l’atmosphère de la mégapole de la côte Ouest et, pas du tout accessoirement, de se lier d’amitié avec certains des paparazzis attachés à la traque de Britney Spears... ce nouveau livre de Jean Rolin, n’est pas un récit de voyage, ou une enquête : c’est un roman, un vrai roman... Le quatrième de son auteur : le fait est suffisamment rare pour être souligné. Et salué. Puisqu’un vrai plaisir romanesque est au rendez-vous avec, en plus, les qualités d’investigateur et de narrateur, le talent d’évocation et l’inimitable humour mélancolique que l’on connaît à l’auteur d’Un chien mort après lui.

Couverture de livre - Image générique 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com Lire un extrait sur le site de l'éditeur