192 p. - 17 €

Un soir, un peu par hasard, Lucie couche avec un homme qui se méprend sur son compte et lui tend quelques billets. La colère et l’indignation cèdent vite le pas au trouble, à la curiosité, puis à l’intérêt financier. Finalement, pourquoi pas ? Lucie devient une « occasionnelle », sans honte ni remords.
Mais la révélation de cette « occupation » bouleverse son psy. C’est un vieux médecin, en plein doute sur sa réelle utilité, sur le réconfort apporté à ses patients et sur la légitimité de se faire payer pour ça. Se sentir si semblable à Lucie – lui essayant de soulager les âmes, elle les corps – le laisse désemparé.
Dans un style à la fois mordant et sobre, avec cet humour subtil qui a fait le succès de ses précédents romans, Emmanuelle Pol épingle les faux-semblants d’une société qui feint d’ignorer que tout se monnaie, du corps à la parole. Le prix des âmes
Mettre en avant le livre: