152 p. - 16,90 €

27 avril 2000 - 17 février 2014. Deux trajets, deux appréhensions du monde et quelques personnages. Le pouvoir absolu circule, se mêle aux désirs, fixe des objectifs, scinde le poids du temps en autant de possibles, pulvérise l'ennui. Mais dans la queue de comète d'une civilisation en ruine, à quoi ce pouvoir obéit-il, si ce n'est au chaos et à l'anéantissement ? A moins que la voix du narrateur, sa vision hallucinée et paranoïaque de la France, ne soit que celle d'un homme errant dans la mémoire d'un amour disparu. Le pouvoir absolu de Damien Malige
Mettre en avant le livre: