Le Nobel de littérature au poète suédois Tomas Tranströmer

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 06/10/2011 à 13H46
Le poète suédois Tomas Tranströmer

Le poète suédois Tomas Tranströmer

© JESSICA GOW / SCANPIX-SWEDEN / AFP

L'oeuvre de ce psychologue de formation a été traduite dans une cinquantaine de langues. Aujourd'hui âgé de 80 ans, il a été frappé en 1990 par une attaque d'apoplexie qui l'a laissé partiellement paralysé et aphasique.

L'Académie suédoise justifie ainsi son choix : "par des images denses, limpides, il nous donne un nouvel accès au réel". "La plupart des recueils de poésie de Tranströmer sont empreints d'économie, d'une qualité concrète et de métaphores expressives", ajoute l'Académie. "Dans ses derniers recueils (...), Tranströmer tend à un format encore moindre et à un degré encore plus grand de concentration".

Le secrétaire de l'Académie, Peter Englund, a déclaré à la télévision publique suédoise qu'il avait parlé avec lui et qu'"il était surpris" par ce prix. "Il écoutait de la musique...", a dit M. Englund, qui précise que Tomas Tranströmer était proposé depuis 1973. Cela fait 40 ans qu'un auteur suédois n'a pas remporté pas ce prix, a-t-il dit.

Des prières laïques

Tranströmer suggère que l'examen poétique de la nature permet de plonger dans les profondeurs de l'identité humaine et de sa dimension spirituelle. "L'existence d'un être humain ne finit pas là où ses doigts se terminent", a déclaré un critique suédois au sujet des poèmes de Tranströmer, décrits comme "des prières laïques".
 

Les quinze derniers lauréats du Nobel de littérature

2011: Tomas Tranströmer (Suède)
2010: Mario Vargas Llosa (Pérou/Espagne))
2009: Herta Müller (Allemagne)
2008: Jean-Marie Gustave Le Clézio (France)
2007: Doris Lessing (Grande-Bretagne)
2006: Orhan Pamuk (Turquie)
2005: Harold Pinter (Grande-Bretagne)
2004: Elfriede Jelinek (Autriche)
2003: J.M. Coetzee (Afrique du sud)
2002: Imre Kertesz (Hongrie)
2001: V.S. Naipaul (Grande-Bretagne)
2000: Gao Xingjian (France)
1999: Gunter Grass (Allemagne)
1998: Jose Saramago (Portugal)
1997: Dario Fo (Italie)