Le monde de la culture rend hommage à Simone Veil

Par @Culturebox
Publié le 30/06/2017 à 19H35
Simone Veil en juillet 2007

Simone Veil en juillet 2007

© Mehdi Fedouach / AFP

La disparition de Simone Veil, académicienne, ancienne ministre et rescapée de la Shoah, à l'âge de 89 ans vendredi a suscité de nombreuses réactions dans le monde de la culture et de la recherche historique. En voici un aperçu.

Annette Wieviorka, historienne, spécialiste de la Shoah (sur Franceinfo):
"On a du chagrin (...) Elle a représenté tellement de choses dans nos vies. En tant que femme - la fameuse loi Veil - mais surtout la façon dont elle a incarné la mémoire d'Auschwitz, avec intelligence, dignité, et une justesse qui ne l'a jamais quittée quand elle évoquait ses années de camp et aussi la Libération et les conditions terribles qui ont été celles de l'ouverture du camp de Bergen-Belsen. Elle disait "on était si peu nombreux et on avait l'impression que nos vies comptaient si peu."

Françoise Nyssen, ministre de la Culture


Le dessinateur Plantu


Bernard Pivot, président de l'académie Goncourt


Héloïse Letissier, chanteuse de Christine and the Queens

Emmanuelle Devos, actrice qui a incarné Simone Veil dans le téléfilm "La loi" en 2014 (sur RTL):
"C'est un personnage qui m'a toujours inspirée, qui était comme une idole politique mais en même temps une femme, avec ce parcours exceptionnel. (...) Pour moi elle était immortelle et elle le restera dans l'esprit de tous les Français. (...) Cela
a été un rôle très très important, vous touchez du doigt ce que doit être un caractère que nous n'atteindrez jamais, que vous ne pouvez pas être, parce qu'il n'y a pas des Simone Veil tous les ans."

Jack Lang, président de l'Institut du monde arabe (IMA), ancien ministre de l'Education nationale et de la Culture

Maurice Szafran, biographe de Simone Veil


Pénélope Bagieu, illustratrice et dessinatrice de BD


Carla Bruni, chanteuse