Daniel Picouly raconte son passé de cancre au théâtre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/09/2012 à 11H36
Daniel Picouly dans "La faute d'orthographe est ma langue maternelle"

Daniel Picouly dans "La faute d'orthographe est ma langue maternelle"

© Delalande Raymond/SIPA

Dans "La faute d'orthographe est ma langue maternelle", l'écrivain Daniel Picouly revient avec humour sur son passé de mauvais élève qui collectionnait les double zéros en dictée. Une pièce autobiographique qu'il présente jusqu'au 6 octobre au Théâtre Tristan Bernard à Paris, après avoir remporté un joli succès cet été au festival off d'Avignon. L'auteur du "Champ de personne" est loin d'être un cas isolé : de nombreux élèves souffrent de leurs lacunes en orthographe. Aussi, des méthodes originales sont mises en place pour les réconcilier avec la langue française.

 

 

Les fautes d'orthographe ont mené la vie dure à plus d'un élève ! Et le phénomène semble empirer avec les années : on estime aujourd'hui qu'entre 30 et 40% des élèves de sixième seraient incapables d'écrire une phrase sans faire de faute. 

Comme il le raconte dans sa pièce, Daniel Picouly en a beaucoup souffert dans son enfance, au point de vouloir "tuer son instituteur". Mais son passé de cancre ne l'a pas empêché de devenir professeur d'économie et écrivain à succès. Et il n'est pas le seul dans ce cas. Le romancier Daniel Pennac était également un cancre invétéré, traumatisé par le cauchemar de la faute d'orthographe, ce "petit désagrément esthétique dont on a fait une faute morale", comme il l'écrit lui-même. Lui aussi est devenu un auteur célèbre après avoir exercé pendant 25 ans la fonction de professeur de lettres. Il a raconté ses tourments scolaires dans "Chagrin d'école", Prix Renaudot 2007.

Autre ex-cancre repentie : Anne-Marie Gaignard, auteure de "La revanche des nuls en orthographe" (Calmann-Lévy). Autrefois nulle en orthographe au point d'obtenir -85 à une dictée, elle a décidé de se prendre en main à l'âge de 36 ans en tentant de trouver de nouvelles méthodes d'apprentissage. Après un long combat pour dépasser ses blocages, elle dirige aujourd'hui un centre de formation continue pour adultes et a publié plusieurs ouvrages sur le sujet.