Le livre papier s'achète en ligne et les lecteurs numériques se multiplient

Par Laurence Houot @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Publié le 29/03/2013 à 14H00
Le nombre de lecteurs de livres numériques a triplé en un an

Le nombre de lecteurs de livres numériques a triplé en un an

© NILS HENDRIK MUELLER/CULTURA CREATIVE/AFP

En un an, le nombre de lecteurs de livres numériques a triplé tandis que parmi la bonne moitié de Français qui ont acheté au moins un livre papier en 2012, 17 % l'ont fait via internet.

Selon une étude de l'OEL (Observatoire de l'économie du livre), plus de 700 000 titres ont été vendus en 2012. 17% via internet, 23% dans les librairies, autant dans les grandes surfaces culturelles et près de 20 % dans la grande distribution non spécialisée. 
Le lecteur numérique est aussi un grand lecteur papier

Le nombre de lecteurs numériques a triplé en un an : 15% de la population française âgée de 15 ans et plus déclare avoir déjà lu, en partie ou en totalité, un livre numérique contre 5% il y a un an, révèle le sondage du baromètre Sofia/Sne/SGDL sur les usages du livre numérique. Les réticences reculent puisque 75% des personnes interrogées n’envisagent pas de lire un livre numérique contre 90%, il y a un an. Les lecteurs de livres numériques sont de grands lecteurs en général : 69% ont lu un livre imprimé pour la dernière fois il y a moins d’un mois, 22% lisent au moins 20 livres imprimés par an. Les lecteurs de livres numériques lisent davantage depuis qu’ils utilisent ce nouveau support, mais ne dépensent pas plus qu’avant.
 
Le roman dans les tablettes
 
En tête des livres les plus lus sur support numérique : la littérature (66%), suivie des essais (30%), beaux livres (27%), BD (24%), livres techniques (23%), dictionnaires (20%), ouvrages d’enseignement scolaire (19%) et ouvrages de sciences humaines et sociales (18%).
 
74% des lecteurs de livres numériques ont déjà acheté des livres numériques principalement sur les sites d’opérateurs Internet (39%, toujours très dominants) ou de grandes surfaces spécialisées (24%, en recul) et sur les sites Internet des libraires (18%), via une recherche directe sur les moteurs de recherche (21%, +4 points), directement sur des sites d’éditeurs (10% d’entre eux) ou d’auteurs (7%).