Le livre jeunesse s'affiche au Salon du Livre de Montreuil

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 04/12/2010 à 16H54
Le livre jeunesse s'affiche au Salon du Livre de Montreuil

Le livre jeunesse s'affiche au Salon du Livre de Montreuil

© Culturebox

Le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil accueille cette année une centaine d'exposants et des milliers de livres en tout genre. La littérature enfantine occupe désormais une large place. Avec 60 millions d'ouvrages vendus, le secteur se porte bien et attire de plus en plus d'illustrateurs. C'est le cas de Christine Destours et d'Aurélia Fronty.

Quittons un instant le monde coloré et merveilleux des livres pour enfants pour nous intéresser aux chiffres. Sur le marché de l'édition français, le livre jeunesse  affiche un chiffres d'affaires en hausse de 14,6%. Une belle réussite, typiquement française. Pourtant, dans les années 60 la littérature enfantine était poussive en France. L'arrivée de la télé dans les chaumières avait détrôné le livre. Heureusement, à cette époque, quelques éditeurs ont fait bouger les choses en faisant appel à des créateurs venant de l'art contemporain, voire du graphisme publicitaire pour renouveler l'univers pictural des livres pour enfants. C'est l'un d'entre eux, Robert Delpire, qui fit ainsi connaître en France le fameux "Max et les Maximonstres" de Sendak, devenu un best-seller et un film.

A Voir aussi sur Culturebox :

Martine-Bourre-s'illustre-devant-son-public
Daniele-Bour-illustratrice-et-créatrice-de-petit-ours-brun