Le caricaturiste syrien Ali Ferzat à Caen ce week-end

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 05/04/2012 à 20H09
Ali Ferzat sur son lit d'hôpital en août, et l'hommage d'un autre caricaturiste à droite.

Ali Ferzat sur son lit d'hôpital en août, et l'hommage d'un autre caricaturiste à droite.

© AP/Sipa

Le caricaturiste contestataire Ali Ferzat, passé à tabac l'été dernier en Syrie en guise d'avertissement, est l'invité de la deuxième rencontre internationale des dessinateurs de presse organisée par l'association Cartooning for peace. Cette manifestation, conçue par le caricaturiste du Monde Jean Plantu et le Mémorial de Caen, se tient les 14 et 15 avril.

Un caricaturiste tenace
Connu dans le monde arabe et au-delà pour ses dessins raillant la corruption et l'hypocrisie du régime de Bachar el-Assad, publiés sur son site ou via les réseaux sociaux, le caricaturiste syrien a été roué de coups par des hommes masqués le 25 août dernier. Il a notamment eu les deux mains brisées et un oeil endommagé.

Le dernier dessin qu'il venait de publier avait semble-t-il fortement déplu au pouvoir. Il représentait Bachar El-Assad, valise à la main, fuyant avec Mouammar Kadhafi, le dictateur libyen. La nouvelle de cette agression a été relayée dans le monde entier, où elle a suscité une vive émotion. "Le dessin, c'est mon destin. Je continuerai mon œuvre en dépit de l'agression que j'ai subie", avait déclaré le caricaturiste sur son lit d'hôpital.

Elu dès 1994 par le magazine Time comme étant l'un des meilleurs caricaturistes défenseurs des libertés dans le monde, Ali Ferzat a reçu en 2011 le prix Sakharov du Parlement européen et le prix de la liberté de la presse, décerné par Reporters sans frontières et le Monde.

Les caricatures d'Ali Ferzat

Une seconde édition sous le signe du Printemps arabe
Une vingtaine de dessinateurs de presse de treize nationalités différentes, dont Plantu, sont annoncés pour cette deuxième rencontre internationale. Parmi eux de nombreux témoins du Printemps arabe, comme le Tunisien Z, un blogueur qui tient à rester anonyme.

Des conférences sont prévues avec les dessinateurs sur les thèmes "le Printemps arabe", "la presse quotidienne régionale et presse d'opinion", ou "Internet, les nouveaux risques". L'ancien Premier ministre Michel Rocard tiendra une conférence sur "L'homme politique et la caricature".
 

En France, "nous sommes des enfants gâtés"
"On se plaint de la censure, de la pensée unique, de cet espèce de mérule douce qui envahit nos rédactions, mais nous les dessinateurs en Occident, dans les démocraties, on ne prend aucun risque", comparé à des caricaturistes comme Ferzat, a souligné Chaunu, dessinateur de Ouest-France lors d'une conférence de presse

"On se plaint que l'insolence était quelques fois plus présente du temps de Jacques Martin et Pierre Desproges dans une télé giscardienne, alors qu'aujourd'hui il y a du marketing etc... Mais on est des enfants gâtés", a-t-il poursuivi.

L'association "Cartooning for peace-Dessins pour la paix", a été créée en 2006 par Plantu et le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan, au lendemain de la polémique déclenchée par la publication de caricatures de Mahomet par un journal danois.

Rencontres Internationales de Cartooning for Peace
Deuxième édition, les 14 et 15 avril 2012
Memorial de Caen
Entrée libre