Le 13e salon Paris Manga à Paris ce week-end

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 03/02/2012 à 17H08
La 13e édition de Paris Manga, les 4 et 5 février 2012.

La 13e édition de Paris Manga, les 4 et 5 février 2012.

© Droits réservés

70.000 personnes sont attendues les samedi 4 et dimanche 5 février à la porte de Versailles pour la treizième édition du salon Paris Manga. Au menu, des mangas bien sûr, mais aussi des jeux vidéos, des karaokés, des films et séries de Science Fiction et des activités traditionnelles japonaises comme les origamis. L'objectif du salon est en effet de démocratiser la culture japonaise sous tous ses aspects auprès d'un public de plus en plus large.


"La France a un attrait grandissant pour cette culture et ce dans toutes les tranches d'âge. C'est notamment le pays qui consomme le plus de mangas après le Japon", fait valoir Laurent Tanguy, directeur et créateur de cette manifestation. Il souligne également que le public, à l'origine plutôt adolescent et masculin, est de plus en plus divers, "avec notamment des parents qui accompagnent leurs enfants".

Mangas, jeux vidéos, défilés et concerts au menu
Paris Manga ce sont d'abord 240 exposants qui proposent des mangas, DVD, jouets et autres produits dérivés. Mais aussi des exclusivités comme la venue de l''illustrateur du manga culte "Cowboy Beebop", Toshihiro Kawamoto, annoncé pour une conférence, ou l'avant-première du prochain titre issu de la licence "Naruto" chez l'éditeur Namco Bandaï.

Les visiteurs peuvent découvrir les nouveaux jeux vidéos dans des espaces en arcades. Pour les fans de Star Wars, Spiderman ou Stargate, l'espace Sci-Fi Show est spécialement dédié à la science-fiction, au cinéma, aux séries télé et aux comics. Conférences, ateliers d'origamis, karaokés, concerts et défilés de jeunes créateurs de mode venus ou inspirés du Japon complètent le programme.

Une version du Salon Manga en province est à l'étude
Très semblable dans son contenu à la Japan Expo, organisée chaque été à Villepinte, Paris Manga veut se démarquer par "sa dimension plus humaine" selon M. Tanguy, son concurrent ayant accueilli quelque 200.000 personnes en 2011 mais sur quatre jours. Quant à l'éventualité de voir Paris Manga être organisé en province à l'avenir, Laurent Tanguy concède que "le projet se concrétise petit à petit". "En tout cas, ce ne sera pas avant 2013", prévient-il.