"Tropique de la violence", Natacha Appanah nous embarque dans l'enfer de la jeunesse de Mayotte

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/08/2016 à 13H57, publié le 29/08/2016 à 18H04
La romancière Natacha Appanah

La romancière Natacha Appanah

© C. Hélie Gallimard

Pour son sixième roman, Natacha Appanah nous plonge dans la violence de Mayotte, là où survivent des milliers d'enfants clandestins livrés à eux-mêmes. "Tropiques de la violence" est l'un des livres attendus en cette très riche rentrée littéraire.

Originaire de l'ile Maurice et installée à Caen, Natacha Appanah s'intéresse dans son nouveau livre "Tropique de la violence" (Gallimard), à la jeunesse de Mayotte. Une jeunesse livrée à elle-même. Beaucoup d'enfants originaires des Comores se retrouvent ici, des jeunes clandestins qui tentent de survivre, sans argent et sans travail. Confrontés à la violence, au chômage et la drogue. Une équipe de France 3 Caen a rencontré la romancière. 

Reportage : France 3 Basse-Normandie / A. Misery / S. Lemaire / X. Gerard

Une triste "Ile aux enfants"

Ce livre est né de son expérience à Mayotte. "J'y ai vécu deux ans, de 2008 à 2010, et j'avais été frappée du nombre d'enfants dans la rue. Ce sont des enfants qui ont été laissés à Mayotte par leurs parents(..). Leurs parents sont des clandestins qui ont été renvoyés à la frontière. 
Le jeune héros de son roman, Moïse, est l'un de ses enfants abandonnés. Dans le livre, il est recueilli par Marie, une infirmière en mal d'enfants qui décide de l'élever. Mais à 15 ans, sa vie bascule. Il quitte ce nid douillet pour tenter de comprendre d'où il vient et se met à fréquenter un gang de jeunes violents et drogués. D'autres personnages, un flic désabusé et un humanitaire idéaliste viennent complèter cette histoire. Un roman, certes, mais aux thèmes très réalistes.  

Couverture de "Tropique de la violence" de Natacha Appanah

Couverture de "Tropique de la violence" de Natacha Appanah

© Gallimard


"Tropique de la violence" (Gallimard), de Natacha Appanah - parution le 25/08/2016 - 192 pages - 17,50 euros.