La rentrée littéraire s'invite dans le Top 20 avec le roman d'Amélie Nothomb

Par @Culturebox
Publié le 28/08/2016 à 14H53
La romancière Amélie Nothomb publie "Riquet à la houppe" (Albin Michel)

La romancière Amélie Nothomb publie "Riquet à la houppe" (Albin Michel)

© JOEL SAGET / AFP

La romancière belge, Amélie Nothomb est la première auteure de la rentrée littéraire à intégrer le Top 20 des meilleures ventes de livres avec son "Riquet à la houppe", selon le classement hebdomadaire GfK/Livres Hebdo.

"Riquet à la houppe", publié chez Albin Michel, comme les 24 autres romans d'Amélie Nothomb , est sorti en librairie jeudi dernier. Tiré d'emblée à 180.000 exemplaires par son éditeur, le livre s'est déjà écoulé à plus de 172.000 exemplaires et se classe à la 5e place des meilleures ventes de livres. C'est la seconde fois qu'Amélie Nothomb s'empare d'un personnage des contes de Perrault après "Barbe Bleue" en 2012.

Ce "Riquet à la houppe" moderne qui se passe de nos jours à Paris revisite, pour le plus grand bonheur des lecteurs, le mythe de la Belle et la Bête. On suit le destin de Déodat dont l'intelligence n'a d'égale que sa laideur et de Trémière dont la beauté si parfaite effraie une société qui ne supporte que "la vague joliesse". Ces deux héros, rejetés parce que trop "différents", finiront évidemment par se rencontrer et s'aimer. Superbement écrit, ce roman est sans doute un des livres les plus optimistes d'Amélie Nothomb .

Une quinzaine de romans sortis la semaine dernière intègrent le Top 50 des meilleures ventes

C'est le seul roman parmi les quelque 560 nouveautés de la rentrée littéraire à intégrer directement le Top 20, toujours dominé par "Harry Potter and the cursed child", le huitième tome, en anglais, de la saga du sorcier aux lunettes rondes. Près d'une quinzaine de romans sortis la semaine dernière intègrent cependant le Top 50 des meilleures ventes, signe d'un "démarrage en force" en librairie, note Livres Hebdo.

Parmi ces titres, qui ne devraient pas tarder à rejoindre à leur tour le Top 20, figurent "Ecoutez nos défaites" (Actes Sud) de Laurent Gaudé, "Dieu n'habite pas La Havane" (Julliard) de Yasmina Khadra, "La succession" (L'Olivier) de Jean-Paul Dubois, "L'insouciance" (Gallimard) de Karine Tuil, "L'archipel d'une autre vie" (Seuil) d'Andreï Makine, "Le grand jeu" (Rivages) de Céline Minard et "La valse des arbres et du ciel" (Albin Michel) de Jean-Michel Guenassia.