Adélaïde de Clermont-Tonnerre lauréate du Grand prix du roman de l'Académie

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/10/2016 à 18H25, publié le 27/10/2016 à 17H11
Adélaïde de Clermont-Tonnerre à Paris le 8 septembre 2016

Adélaïde de Clermont-Tonnerre à Paris le 8 septembre 2016

© Éric Dessons / JDD / Sipa

La romancière et journaliste Adélaïde de Clermont-Tonnerre a remporté le Grand prix du roman de l'Académie française pour "Le dernier des nôtres", publié chez Grasset, a annoncé jeudi l'Académie.

Distinguée pour son roman "Le dernier des nôtres", une chevauchée fantastique de Dresde à New York, Adélaïde de Clermont-Tonnerre a été choisie au premier tour par 11 voix contre 5 à Benoît Duteurtre ("Livre pour adultes") et 3 à Sylvain Prudhomme ("Légende").

L'auteure figure par ailleurs dans la dernière sélection du Prix Renaudot, mais aussi dans la deuxième sélection du Prix Interallié.

Son roman de près de 500 pages raconte l'histoire d'un jeune ambitieux qui tombe amoureux de la fille d'un milliardaire, à New York à la fin des années 1960. "Le dernier des nôtres", truffé de rebondissements, possède tous les ingrédients du "roman populaire" et son succès en librairie le prouve.

"L'imagination romanesque" récompensée par l'Académie

"Quel bonheur, c'est un roman ! Or, il y a longtemps qu'il n'y a plus ou peu de romans d'imagination", s'est félicitée la secrétaire perpétuelle de l'Académie française Hélène Carrère d'Encausse. Adélaïde de Clermont-Tonnerre "fait preuve d'imagination, elle invente", a poursuivi l'académicienne. "Son livre correspond à la définition du roman, l'imagination romanesque."

Le fait qu'elle a obtenu le Grand prix dès le premier tour montre qu'elle a "emballé l'Académie", a-t-elle souligné. Louant les qualités de la romancière qui "sait faire", l'académicienne a fustigé les écrivains qui "vous racontent tous leurs malheurs personnels, ceux de leur grand-mère..."

Émue, Adélaïde de Clermont-Tonnerre a rappelé que son roman était seulement son deuxième livre (elle travaille sur un troisième). "Ce prix donne envie de continuer", a-t-elle dit. Le prix de l'Académie française est doté de 10.000 euros.

Avant "Le dernier des nôtres", Adelaïde de Clermont-Tonnerre, âgée de 40 ans, a écrit son premier roman, "Fourrure", sorti en 2010 et qui a reçu plusieurs distinctions (elle a reçu notamment le prix Maison de la presse et a été finaliste du Goncourt du premier roman).

Elle est par ailleurs journaliste et dirige la rédaction de "Point de Vue Images du Monde", après une expérience à "Madame Figaro".

Adelaïde de Clermont-Tonnerre succède aux deux lauréats ex-aequo du palmarès 2015 de ce prix littéraire décerné par l'Académie française depuis 1915 : Boualem Sansal et Hédi Kaddour.