"Soumission" et polémique en perspective : Houellebecq imagine l'arrivée de l'Islam au pouvoir en France

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 29/12/2014 à 18H18, publié le 16/12/2014 à 11H59
Michel Houellebecq publie en janvier 2015 "Soumission", son 6e roman

Michel Houellebecq publie en janvier 2015 "Soumission", son 6e roman

© MIGUEL MEDINA / AFP

On en sait un peu plus sur "Soumission" (Flammarion), le très attendu dernier roman de Michel Houellebecq. L'auteur des "Particules élémentaires" imagine une France dans laquelle l'Islam est au pouvoir. Misère sexuelle et politique fiction au programme, le roman de Houellebecq ne manquera pas de faire polémique. Tiré à 150 000 exemplaires, il sera dans les librairies le 7 janvier.

Avec "Soumission", Houellebecq donne dans le roman d'anticipation. 300 pages, dans lesquelles le romancier imagine l'arrivée au pouvoir en 2022 de la "Fraternité musulmane" (parti inventé par l'auteur) au moment où François Hollande achève son 2e mandat.

Houellebecq s'attaque donc à un sujet, l'Islam, avec lequel il avait déjà déclenché la polémique en 2001 au moment de la sortie de "Plateforme" lorsqu'il avait déclaré dans une interview que "la religion la plus con, c'est quand même l'Islam". Une "interview tronquée", avait -il plus tard déclaré.

Le romancier imagine cette fois la victoire des musulmans face à Marine Le Pen arrivée au second tour grâce à une alliance avec le PS et la droite, puis le poste de premier ministre confié à ... François Bayrou.
"Soumission" de Michel Houellebecq (Flammarion)

"Soumission" de Michel Houellebecq (Flammarion)

"Soumission", le titre du roman, est la traduction d'"Islam", qui signifie "soumission à Dieu". L'histoire est racontée par François, un universitaire quarantenaire spécialiste de Huysmans, dépressif, vie sans amour et adepte du site "Youporn". Bref, un roman typiquement houellebecquien, qui reprend les marottes du romancier récemment versé dans la chanson, le cinéma et la photographie.

On en reparle en détails dès qu'on l'aura lu.