10 romans français à ne pas rater dans la rentrée littéraire de janvier 2015

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 30/12/2014 à 12H34, publié le 10/12/2014 à 13H55
Romans français hiver 2015

Romans français hiver 2015

549 romans annoncés : la rentrée littéraire de l'hiver 2015 est marquée par une forte présence de la littérature étrangère, et notamment anglo-saxonne. Côté français, on attend le mystérieux dernier roman de Michel Houellebecq, mais aussi Virginie Despentes, Romain Puertolas, Anne Wiazemsky, Jean Rolin, Sylvain Tesson... Première sélection parmi les romans français de l'hiver.

Une rentrée française marquée par le retour de Michel Houellebecq et Virginie Despentes, mais aussi entre autres le dernier roman de Jean Rolin, qui imagine une traversée dans le pays bouleversé par la guerre, le deuxième roman de Romain Puertolas, qui avait connu un grand succès public avec son fakir l'année dernière, des nouvelles de Kamel Daoud, dont on a beaucoup entendu parler au moment du dernier Goncourt... De belles lectures en perspectives pour l'hiver.

1. MICHEL HOUELLEBECQ
A paraître le 7 janvier aux éditions Flammarion, le dernier roman de Michel Houellebecq est entouré du plus grand mystère : on n'en connait depuis peu le titre "Soumission", mais rien sur le contenu. "La carte et le territoire" (Flammarion) publié en 2010, avait reçu le Prix Goncourt. Entre-temps, Houellebecq n'a pas chômé : il a publié en 2012 un recueil de poésie, "Configuration du dernier rivage", dont les textes ont récemment été mis en musique par Jean-Louis Aubert. Il s'est aussi frotté au métier de comédien en jouant d'abord son propre rôle dans "L'enlèvement de Michel Houellebecq", une comédie diffusée l'été dernier sur Arte. Et l'auteur des "Particules élémentaires" était aussi à l'affiche de "Near Death Experience", le dernier film de Benoît Delépine. Enfin le travail photographique du romancier est exposé jusqu'au 31 janvier 2015 au Pavillon Carré de Baudoin à Paris. "Before landing", un regard sur la France désindustrialisée.

2. VIRGINIE DESPENTES
Retour également le 2 janvier de Virginie Despentes. L'auteur de "Baise-moi" revient  avec un roman dont le titre est plein de promesses : "Vernon Subutex, 1" (Grasset), c'est le nom d'un ancien disquaire perdu dans la nature après avoir été expulsé de chez lui. Juste avant l'expulsion, un des ses derniers amis fidèles, le chanteur populaire Alex Bleach, se filme sous coke. Fauché, Vernon squatte d'appartements en appartements, qui sont autant de portes ouvertes sur des milieux et des vies d'anciens adeptes de la culture rock: un ancien gauchiste devenu raciste, des ex-stars du porno, un trader cynique et trash, un amant violent, un transsexuel bien dans sa peau, une éditrice "demi-sel", un déçu de la gauche… Vernon traverse ces mondes sans savoir qu'il est l'objet d'une traque, un certain nombre de personnes cherchant à mettre la main sur les rushes exclusifs du testament halluciné d'Alex Beach…

3. LAURENT GAUDÉ
Avec "Danser les ombres" (Acte Sud), le Prix Goncourt 2004 invite le lecteur à Port-au-Prince, avec le portrait d'une jeune femme de retour au pays pour refaire sa vie, confrontée au tremblement de terre de 2010.

4. ANNE WIAZEMSKY
"Un an après" (Gallimard) clôt le cycle romanesque commencé en 2007 avec "Jeune fille". Après "Une année studieuse" (Gallimard) en 2012 dans lequel la romancière racontait ses amours avec Godard, "Un an après" plonge dans les lacrymogènes de Mai 68. On y croise Bertolucci, Pasolini, Deleuze, Truffaut et les Rolling Stones…

5. SYLVAIN TESSON
Le romancier Sylvain Tesson, récemment victime d'un grave accident, fait également sa rentrée en janvier avec "Berezina" (Guerin éditions), un roman sur la débâcle de Napoléon en Russie, et… "Deux cents ans plus tard, je décide de répéter l'itinéraire de l'armée agonisante", explique Tesson, qui s'est lancé dans cette aventure en side-car soviétiques de marque Oural (tout un programme), en compagnie du géographe Cédric gras et du photographe Thomas Goisque, avec deux amis russes. "Au long de quatre mille kilomètres, en plein hiver, nous allons dérouler le fil de la mémoire entre Moscou et Paris où l’Empereur arrivera le 15 XII 1812, laissant derrière lui son armée en lambeaux. Le jour, les mains luisantes de cambouis, nous lisons les Mémoires du général de Caulaincourt. Le soir, nous nous assommons de vodka pour éloigner les fantômes."

6. JEAN ROLIN
"Les évènements", publié aux éditions P.O.L. le 9 janvier. L'écrivain journaliste, Prix de la langue française en 2013, imagine une traversée de la France dans le contexte d’une guerre civile. Il ne s'agit pas d'un ouvrage de prospective, précise l'éditeur, mais d'une tentative de description d'un pays "stable" confronté aux bouleversements de son mode de vie. Les éditions Actes Sud publient "La préface du nègre, Le Minotaure 504 et autres nouvelles".

7. ROMAIN PUERTOLAS
Le jeune romancier récidive avec un deuxième roman au titre tout aussi long que le premier qui narrait les aventures d'un fakir,  "La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel" (Le Dilettante), et qui promet tout autant d'aventures rocambolesques. Cette fois pas de fakir en vue mais une "donzelle hors normes", qui répond au nom de Providence Dupois, une factrice coincée en aérogare par la nuageuse colère d'un volcan islandais, empêchée par là même de se rendre au Maroc pour concrétiser l'adoption d'une enfant malade.

8. JULIETTE KAHANE
La fille de Maurice Girodias, don Juan et Dandy, éditeur de "Lolita", Miller et Burroughs raconte son enfance et son adolescence à Paris dans le "capharnaüm"  qui caractérise le lieu de vie qu'elle partage avec sa sœur, sa mère et sa grand-mère, et les sorties dans les endroits branchés avec son père, puis le voyage en Californie et la révolte de 68.

9. KAMEL DAOUD
Les éditions Actes Sud publient "La préface du nègre, Le Minotaure 504 et autres nouvelles", par l'auteur de "Meursault, contre-enquête", finaliste du Goncourt 2014.

10. CÉLIA HOUDART
"Gil" (P.O.L.), l'histoire d'un jeune pianiste passé à la voix. On pénètre avec lui le monde de l'Opéra.

Et AUSSI : le dernier roman de Patrick Rambaud, "Le maître" (Grasset), une incursion dans la Chine du Ve siècle avant J-C. Avec "Les coqs cubains chantent à minuit" (Seuil), Tierno Monénembo, après avoir exploré la résitance d'un Africain dans les Vosges pendant la dernière guerre, invite cette fois le lecteur à La Havane, sur les traces des origines africaines de Cuba. Wilfried N'Sondé signe "Berlinoise" (Acte Sud), un roman d'une éducation politique et sentimentale sur fond de chute du mur à Berlin. Et enfin "Un été", le deuxième roman de Vincent Almendros, sous le signe d'une croisière à trois.