Foenkinos et Salter, les auteurs de la rentrée préférés des libraires

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 26/09/2014 à 18H29, publié le 26/09/2014 à 18H10
Delamain, la plus ancienne librairie parisienne qui remonte au XVIIIe siècle 

Delamain, la plus ancienne librairie parisienne qui remonte au XVIIIe siècle 

© DOMINIQUE FAGET / AFP

David Foenkinos, avec "Charlotte" et l'Américain James Salter, avec "Et rien d'autre", se hissent en tête du palmarès des libraires Livres Hebdo/I+C, publié vendredi, respectivement pour les romans français et étrangers.

Avec déjà douze romans à son actif, dont le best-seller porté à l'écran, "La Délicatesse", , 40 ans en octobre, change de registre avec ce livre. Les libraires, qui ont salué la qualité globale de cette rentrée littéraire, "ont apprécié la capacité de l'auteur à se renouveler" mais aussi "sa profondeur et sa sensibilité", souligne le magazine spécialisé. Long chant en vers libres, "Charlotte" (Gallimard) retrace le destin tragique de la jeune artiste allemande Charlotte Salomon, assassinée à Auschwitz en 1943. Ce plébiscite des libraires rejoint celui des jurés du Goncourt et du Renaudot qui ont retenu le nouveau roman de David Foenkinos dans leurs premières sélections.
Couverture "Charlotte" David Foenkinos (Gallimard)
Publié trente-cinq ans après son précédent roman et près de vingt ans après son autobiographie, le sixième roman de James Salter, 89 ans, à l'oeuvre prodigieuse mais parcimonieuse, peut se lire comme le testament d'une génération d'écrivains. "Et rien d'autre" (L'Olivier) raconte l'histoire d'un jeune homme idéaliste, Philip Bowman, devenu éditeur dans les années 1950 à New York. Ses deux obsessions sont la littérature et l'amour. Le lecteur le suit tout au long de sa vie au fil d'une fresque éblouissante, nouant enthousiasme de la jeunessse et mélancolie de l'âge mûr.
Et rien d'autre - James Salter
Dans le Top 20 des romans français préférés des libraires, le podium est complété par "Le Royaume" d'Emmanuel Carrère (P.O.L), par ailleurs toujours en tête des meilleures ventes de romans, et "L'amour et les forêts" d'Eric Reinhardt (Gallimard), respectivement à la deuxième et troisième place. Ils sont suivis par "L'île du point Némo" de Jean-Marie Blas de Roblès (Zulma), en 4e position, et "Peine perdue" d'Olivier Adam (Flammarion) au 5e rang.
Couverture "Le Royaume" (P.O.L.) Emmanuel Carrère © P.O.L.
Côté Top 20 étranger, "Le fils" de Philipp Meyer (Albin Michel) prend la deuxième place, devant "Price", premier roman de l'auteur disparu Steve Tesich, (Monsieur Toussaint Louverture), au 3e rang, "Nos disparus" de Tim Gautreaux (Seuil), au 4e, et "L'homme de la montagne" de Joyce Maynard (Philippe Rey). Tous sont américains. Prix du roman Fnac 2014, "Le Complexe d'Eden Bellwether", premier roman du Britannique Benjamin Wood (Zulma), arrive en 6e position.