"Ciels de Loire" : souvenirs en instantanés d'Emmanuelle Guattari

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 23/08/2013 à 23H20, publié le 23/08/2013 à 14H37
Emmanuelle Guattari enfant devant la clinique de la Borde. Elle raconte ses souvenirs dans "La petite Borde" "Ciels de Loire" (Mercure de France)

Emmanuelle Guattari enfant devant la clinique de la Borde. Elle raconte ses souvenirs dans "La petite Borde" "Ciels de Loire" (Mercure de France)

© DR

Après "La petite borde", Emmanuelle Guattari poursuit le récit de son enfance passée à la Borde, l'établissement psychiatrique alternatif où travaillait son père, Félix Guattari. Ses récits sont consignés cette fois dans "Ciels de Loire", une somme de souvenirs en forme de flashes. Un bijou.

Emmanuelle Guattari est la fille du célèbre psychanalyste et philosophe Félix du même nom. Elle a grandi dans la clinique psychiatrique de La Borde, dans la Loire, un château cerné d'un grand parc, environné de campagne et lieu d'expérimentation de la "psychothérapie institutionnelle", qui rompt avec l'hospitalisation fermée des malades mentaux.

Emmanuelle Guattari avait amorcé le récit de son enfance singulière et les joies de la campagne dans "La petite Borde". Avec "Ciels de Loire", elle poursuit son retour dans le temps, celui de son enfance et de son adolescence à La Borde, mais aussi du monde qui l'environne et qui change : la naissance en pleine campagne des ZUP et des centres commerciaux, la disparition de la gare…

La transformation des paysages s'accompagne de son entrée dans l'adolescence, avec "le corps nouveau, la possibilité du corps", avec les petits boulots, "on fait les foins, on fait les fraises",  avec Michel Polnareff… Emmanuelle Guattari raconte aussi l'extravagance de ses parents, et une certaine poésie de la folie, qui traverse tous les êtres, et pas seulement les fous.
 
En forme de chapitres courts, très bien écrits, l'écrivain fait librement le récit de ce monde un peu foutraque, sans jamais porter de jugement, comme si elle nous invitait à regarder l'album photos de son enfance, ces albums qui renferment des bribes du passé, et les morts aussi… Un régal de lecture.
 
Ciels de Loire Emmanuelle Guattari (Mercure de France - 135 pages – 13,80 euros)
Ciels de Loire, Emmanuelle Guattari © Mercure de France
Extrait
Dans le temps vertical de la Zup, ma mère nous emmenait à Blois-2; on traversait les faubourgs, on passait dans les villages à ras de la route, puis on roulait dans la campagne jusqu'à la grande surface : une greffe volontariste et radicale. On mangeait à la cafétéria.

La petite Borde, Emmanuelle Guattari (disponible en Folio)
La petite Borde, Emmanuelle Guattari © Folio / Gallimard
Emmanuelle Guattari est née en 1964. Elle a grandi à la Clinique psychiatrique de la Borde (Cour-Cheverny dans le Loir-et-Cher) où ses parents ont travaillé toute leur vie. Elle a un temps enseigné, le français et l’anglais aux Etats-Unis et en France. Elle se consacre aujourd’hui à l’écriture. Elle a trois enfants et vit à Paris.
Source Mercure de France