Emmanuelle Guattari
Ed. Mercure de France, août 2012
144 p. - 13,50 euros - ISBN : 9782715232921
Visiter le site de l'éditeur

"On était ceux de La Borde. Dans le village de Cour-Cheverny du début des années~60, la clinique constituait encore une présence fantastique. La peur des Fous était tangible. Elle nous a sensiblement mis dans le même sac, une bande de drôles de loustics qui laissaient des Fous circuler dans un parc sans barrières et vivaient avec eux. Nous savions que les Pensionnaires étaient des Fous, évidemment ; mais La Borde, avant tout, c'était chez nous. Les Pensionnaires, on disait aussi les Malades, n'étaient ni en plus ni en moins dans notre sentiment. Ils étaient là et nous aussi".

Fondé en 1953, l'établissement de La Borde est célèbre dans le monde de la psychiatrie. Cette clinique hors normes entendait rompre avec l'enfermement traditionnel qu'on destinait aux malades mentaux et les faire participer à l'organisation matérielle de la vie collective. Ce lieu doit beaucoup à Félix Guattari, psychanalyste et philosophe qui co-dirigea la clinique jusqu'en 1992. Quand on habite enfant à La Borde parce que ses parents y travaillent, l'endroit est surtout perçu comme un incroyable lieu de liberté : un château, un parc immense, des forêts et des étangs. A travers une série de vignettes et par touches impressionnistes, Emmanuelle Guattari évoque avec tendresse son enfance passée dans ce lieu extraordinaire où les journées se déroulent sous le signe d'une certaine fantaisie. La Petite Borde est le premier roman d'Emmanuelle Guattari.

La Petite Borde - arton6643.jpg