353 p. – 19 €

A travers un récit littéraire, nostalgique et émouvant, Jacques Chancel, dans La nuit attendra, raconte pour la première fois ses souvenirs inédits d'Indochine.
Avec le charme et l'élégance qu'on lui connaît, il nous entraîne dans le Saigon des années des 50, entre fumeries d'opium et violences d'une guerre qui ne fait que commencer, c'est tout une époque, tout un monde, qu'il ressuscite.

La nuit attendra - lanuitattendra.jpg