"La maison du péril" d'Agatha Christie version BD par Didier Quella-Guyot

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 03/02/2010 à 11H13
"La maison du péril" d'Agatha Christie version BD par Didier Quella-Guyot

"La maison du péril" d'Agatha Christie version BD par Didier Quella-Guyot

© Culturebox

Présent au festival de la bande dessinée d'Angoulême 2010, Didier Quella-Guyot vient d'adapter en BD un roman d'Agatha Christie, "La maison du péril" paru aux éditions Emmanuel Proust. Il s'est chargé des dialogues, Thierry Jollet du dessin et Baloo/Eric Poelaert de la couleur. Un exercice difficile car la BD policière répond à certains codes.

"La maison du péril" d'Agatha Christie date de 1931. C'est un classique de la littérature criminelle. Il y a quelques années, les éditions Lefrancq puis Emmanuel Proust ont décidé de créer une série adaptée de l'oeuvre de la romancière anglaise. Plusieurs scénaristes et jeunes dessinateurs ont été associés au projet. De facture classique, avec des lignes aux traits clairs, ces BD ne révolutionnent pas le genre mais elles valent surtout pour la fidélité qu'elles proposent par rapport à l'oeuvre d'Agatha Christie, tant sur le fond que sur la forme. Elles ont d'ailleurs connu un beau succès : les 19 tomes se sont vendus à près de 200 000 exemplaires en France. Pour les éditeurs, cette "mode" de l'adaptation littéraire en BD est un créneau porteur même s'il reste très minoritaire. C'est parfois aussi un excellent support de travail pour les enseignants. Et ce n'est pas Didier Quella-Guyot qui dira le contraire. Outre son activité de scénariste et de critique BD, il s'occupe d'une collection intitulée "La BD de case en classe".

A voir aussi sur Culturebox
Les vidéos du festival d'Angoulême