La liste pour le Goncourt du premier roman dévoilée

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/04/2017 à 14H59, publié le 04/04/2017 à 14H48
Les membres de l'Académie Goncourt chez Drouant avec Leïla Slimani, Goncourt 2016, pour "Chanson douce"

Les membres de l'Académie Goncourt chez Drouant avec Leïla Slimani, Goncourt 2016, pour "Chanson douce"

© Martin BUREAU / AFP

L'Académie Goncourt a annoncé mardi une liste de quatre titres en lice pour le Goncourt du premier roman, qui sera décerné le 3 mai.

Trois femmes sur quatre auteurs en lice

Parmi ces livres publiés en début d'année, figurent trois romans écrits par des femmes : "L'Abandon des prétentions" de Blandine Rinkel (Fayard), portrait d'une sexagénaire par sa fille, "Looping" d’Alexia Stresi (Stock) sur le destin romanesque d'une femme née dans un milieu pauvre en Italie et "Marx et la poupée" où l'auteure, Maryam Madjidi, s'interroge sur ses origines iraniennes. Le quatrième ouvrage est signé Manuel Benguigui, "Un collectionneur allemand", (Mercure de France).

L'an dernier, c'est l'écrivain Joseph Andras qui avait reçu le prix Goncourt du Premier roman. Dans "De nos frères blessés" (Actes Sud), il s'employait à réhabiliter la figure du militant communiste Fernand Iveton, seul Européen exécuté durant la guerre d'Algérie.

Il avait été récompensé à la surprise générale car son nom ne figurait pas dans la liste établie par le jury de l'Académie Goncourt, présidée par Bernard Pivot.

Le Goncourt de la nouvelle

L'Académie Goncourt a également dévoilé mardi sa sélection pour le Goncourt de la nouvelle, où figurent notamment le premier recueil du chanteur Raphael qui publie "Retourner à la mer" sous son nom complet, Raphaël Haroche, ainsi qu'un ouvrage du journaliste Claude Sérillon.

Quatre recueils sont en lice : "Fausses pelles", Benoît Decock (Salto), "Retourner à la mer", Raphael Haroche (Gallimard), "Dire du mal", Claude Sérillon (Descartes et Cie), "Nouvelles définitions de l'amour", Brina Svit (Gallimard).