Deuxième volet des aventures d’Isidoro Montemayor, ancien soldat, correcteur, gazetier et héros haut en couleurs de Voleurs d’encre.

Madrid, 1614. Gonzalo Escondrillo, archiviste du marquis de Hornacho, a été assassiné dans la bibliothèque de ce dernier. Gonzalo était également responsable du « cabinet des merveilles » du marquis, pièce secrète destinée à recueillir tout ce que le vaste monde, que les Espagnols sont en train d’explorer, comporte de plus extraordinaire. Bien entendu, parmi les curiosités répertoriées, se trouvent de véritables bizarreries. Sur le crâne même de Gonzalo, justement, a été incrustée une corne. Qu’est-ce qu’un appendice pareil peut bien signifier ? S’agit-il d’une marque démoniaque ou, plus simplement, d’un message codé ? En tout cas, difficile de penser que le meurtre de Gonzalo soit sans rapport avec ce fameux et mystérieux « cabinet des merveilles ».
Isidoro est chargé par le marquis de Hornacho, l’oncle de sa maîtresse, de s’y introduire, fasciné par avance à l’idée de tous les prodiges qu’il ne va pas manquer d’y découvrir…

Alfonso Mateo-Sagasta, historien de formation, recrée autour de son enquêteur un univers de cape et d’épée captivant et foisonnant, relevé d’une touche d’étrange, plein de complots et de mystères, dans l’effervescence du Siècle d’Or, l’ambiance picaresque de Madrid et l’obscurité des portes dérobées.

La chambre des merveilles 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com