La BNF acquiert le rare "Manuscrit de la vie de sainte Catherine"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/11/2011 à 09H54
Une page du Manuscrit de la vie de sainte Catherine d'Alexandrie (détail)

Une page du Manuscrit de la vie de sainte Catherine d'Alexandrie (détail)

© Bibliothèque nationale de France

Le « Manuscrit de la Vie de sainte Catherine d'Alexandrie » a fait son entrée dans les collections de la Bibliothèque nationale de France grâce au mécénat. Ce livre du XVe siècle avait été classé trésor national en 2008

Le volume enluminé composé de 54 feuillets en parchemin a été réalisé à la fin du Moyen Age pour Marguerite de York, soeur du roi d'Angleterre Edouard IV et épouse de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne. Il raconte la vie de sainte Catherine d’Alexandrie, vierge et martyre morte vers 307, dans la traduction en français composée par Jean Miélot, chanoine de Lille.

Le manuscrit est remarquable en raison des quatorze miniatures peintes vers 1474 par Simon Marmion, l'un des plus grands artistes du XVe siècle en Europe et dont les collections nationales ne possédaient jusqu'ici aucune oeuvre majeure.

Après l'acquisition en 1987 par le Getty Museum de Los Angeles de deux oeuvres illustrées par Simon Marmion, qui faisaient partie à l'origine du même ensemble, "c'était la dernière occasion de faire entrer ce chef-d'oeuvre dans les collections nationales", relève la BNF.

Recouvert au XIXe siècle d'une reliure de maroquin brun aux armes des ducs de Bourgogne, signée du relieur parisien Trautz-Bauzonnet, l’ouvrage a fait partie de la collection du marquis Charles-Antoine de Ganay, puis des comtes de Waziers, d'où il est passé par héritage dans la famille des actuels propriétaires.

Le manuscrit exposé à la BNF en mars prochain
Le « Manuscrit de la vie de sainte Catherine » a été acquis grâce au mécénat des entreprises Aristophil et Septodont, du Cercle de la BNF, de la Fondation B.H. Breslauer et de l'Association du  Mécénat de l'Institut, ainsi que des participants au dîner annuel en faveur des acquisitions de la BNF qui s'était tenu en juin.

Le montant de l'acquisition n'a pas été rendu public mais l’œuvre est estimée à environ 4 millions d'euros.

La BNF a réalisé plusieurs acquisitions exceptionnelles ces derniers temps grâce au mécénat : les manuscrits de Casanova, dont la légendaire "Histoire de ma vie",  pour plus de 7 millions d'euros, en février 2010, et un an plus tard, les archives du père du situationnisme, Guy Debord, classées également "trésor national".

Le public pourra admirer le « Manuscrit de la vie de sainte Catherine » à la BNF à partir du 6 mars 2012 lors de l'exposition "Miniatures flamandes, 1404-1482", en collaboration avec la  Bibliothèque royale de Belgique.