"L'incorrigible monsieur William", le retour du commissaire breton

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/04/2014 à 14H54, publié le 22/04/2014 à 14H25
Hugo Buan, le père du commissaire Workan sur les remparts de Saint-Malo

Hugo Buan, le père du commissaire Workan sur les remparts de Saint-Malo

© France 3 / Culturebox

Avec cette cinquième enquête du commissaire Workan, Hugo Buan nous livre ici un roman policier passionnant, bourré d’humour et à l’imagination débordante. Irréductible rebelle avec sa hiérarchie, il n’en reste pas moins hilarant et terriblement attachant.

Rencontre avec Hugo Buan qui nous parle de son Workan, un personnage plaisamment ronchon qui lance des directs du droit comme il résout ses enquêtes. Hugo Buan l'a rencontré un jour au bout des ses doigts. Depuis le commissaire hante ses nuits et n'est plus jamais sorti de sa tête. 

Reportage : S. Breton / T. Bouilly  / AM. Rouanes   
L'histoire de "L'incorrigible monsieur William" :  Le corps de la jeune femme reposait, sur le sol, entre deux menhirs. Nouveau monument dans le paysage urbain rennais, cet alignement mégalithique composé de soixante-douze pierres, d’une hauteur chacune de quatre mètres cinquante, accueillait ainsi son premier cadavre.

Qui se cache derrière le meurtrier ? Le commissaire Workan va vite se persuader qu’il s’agit d’un tueur en série. Le monument intrigue et un journaliste va avancer les théories les plus fantaisistes : numérologie, rites celtiques, cérémonies druidiques, et entraîner avec lui la conviction du capitaine Lerouyer. Workan ne croit qu’à son intuition et balaie d’un revers de main ces suppositions.

L’enquête va l’entraîner vers une mystérieuse société américaine, la OWP, sans qu’il n’y découvre rien de probant. Il ignorera même qu’il vient de croiser la route d’un effroyable psychopathe. Car il était comme ça monsieur William, manipulateur, dissimulateur et tout…

"L'incorrigible monsieur William" d'Hugo Buan 
Editions du Palémon  Format poche 110 X 180 , Prix 9 €