L'homme qui aimait les chiens, le nouveau roman de Leonardo Padura

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 03/02/2011 à 17H30
L'homme qui aimait les chiens, le nouveau roman de Leonardo Padura

L'homme qui aimait les chiens, le nouveau roman de Leonardo Padura

© Culturebox

"L'homme qui aimait les chiens" c'est le titre du dernier roman de l'écrivain cubain Leonardo Padura, aux Editions Métailié.  Un regard sur l'histoire cubaine où se croisent Trotski et son assassin dans un vrai suspense.

Cuba serait-il en plein révisionnisme historique ? Un signe : le tout dernier livre du grand romancier Leonardo Padura, qui vit à La Havane et qui déroule sur 671 pages une histoire jusqu'alors taboue sera imprimé dans sa version cubaine sur du papier fourni par le gouvernement !
" L'homme qui aimait les chiens " est un roman envoutant, fruit de cinq années de travail... les portraits croisés de Trotski, ennemi éternel de Staline, et de son assassin Ramon Mercader, une histoire dont le dépositaire est un Cubain qui vit à la fin du XXe siècle. Un livre qui raconte trois révolutions, bolchévique, espagnole et cubaine par la vie de trois personnages.


- > A voir aussi sur Culturebox :
le-pianiste-cubain-harold-lopez-nussa-a-l_affiche-de-l_archeo-jazz-festival