"L'homme expliqué aux femmes" selon Vincent Cespedes

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 10/12/2011 à 15H07
"L'homme expliqué aux femmes" selon Vincent Cespedes

"L'homme expliqué aux femmes" selon Vincent Cespedes

© Culturebox

L'écrivain et philosophe Vincent Cespedes vient de publier aux éditions Flammarion "L'homme expliqué aux femmes", un ouvrage qui parle de la condition masculine. Sur le plateau du journal de France 3, il explique comment les jeunes hommes ont désormais de plus en plus "la flemme d'aimer".

 

 

Avec son regard bleu lavande et sa barbe poivre et sel, je connais beaucoup de lectrices qui aimeraient que Vincent Cespedes leur explique les yeux dans les yeux quel homme il est, lui. Mesdames (l'auteure de ces mots faisant partie de la gente féminine, elle s'inclue dans le groupe), voilà quelques pistes pour aborder notre homme. Sachez que Vincent est un enfant de divorcé (il n'avait que 5 ans quand ses parents se sont séparés), que son papa, pied noir d'origine espagnole, l'a initié autant à la poésie qu'au kung-fu et qu'à 8 ans, il lisait Freud. Mais c'est avec maman, déléguée médicale d'origine hongroise, qu'il ira vivre en Seine-Saint-Denis. A 25 ans, notre petit scarabée (Vincent pratiquait à outrance le kung-fu) devient prof de philo dans un lycée de l'Oise mais ne s'épanouit pas dans ce métier. Notre homme bouillonne de l'intérieur et les arts martiaux n'y font rien. 2001 marquera un tournant pour lui, une sorte de grande traversée du désert dont il sortira grâce à un isolement volontaire de deux ans durant lesquels il écrit, sort ses premiers ouvrages et démissionne de l'éducation Nationale. "Je n'étais plus Superman" dit-il, "je me reconnectais aux autres". Vincent Cespedes défend une "philosophie charnelle et anti-bureaucratique" qui lui vaut le mépris du milieu universitaire, certains sur internet l'appellent le "Brice de Nice de la philosophie". Notre philosophe s'intéresse à l'orthographe des sms, à l'amour, à la violence urbaine, au libéralisme débridé. Pour cela, il utilise des mots simples, son sens de la formule et ses yeux bleus font le reste. Voilà, un homme expliqué aux femmes. Ne reste plus qu'à acheter son livre pour comprendre tous les autres. Y'a du pain sur la planche...

- > A voir aussi sur Culturebox :
->> 
Le-premier-amour-nouveau-roman-de-veronique-olmi
->> Techniques-de-l'amour-de-Fréderic-Boyer