L'écrivain portugais Luis Miguel Rocha est mort à 39 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/03/2015 à 18H39, publié le 26/03/2015 à 18H35
L'écrivain Luis Miguel Rocha en 2005

L'écrivain Luis Miguel Rocha en 2005

© MIGUEL RIOPA / AFP

L'écrivain portugais Luis Miguel Rocha, auteur du best-seller "Le dernier pape" traduit dans une vingtaine de langues, est décédé jeudi à l'âge de 39 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé son éditeur français, les éditions de l'Aube.

"Âgé d'à peine 39 ans, Luis Miguel Rocha est mort des suites d'une longue maladie dans sa maison de famille à Mazarefes", dans le nord-ouest du Portugal, indique dans un communiqué Manon Viard, directrice de la collection Aube noire, qui vient de publier "Le dernier pape".

Luis Miguel Rocha devait se rendre à Paris en avril pour en faire la promotion. "Luis Miguel Rocha est le premier auteur portugais à avoir fait partie des meilleures ventes du New York Times", souligne son éditeur français.

Né à Porto en 1976, l'écrivain a vécu plusieurs années à Londres. Depuis son retour dans sa ville natale, il travaillait pour la télévision et écrivait des romans, dont une série consacrée aux "secrets" du Vatican.

Le deuxième tome de cette série, "La balle sainte", est en cours de traduction et suivront ensuite "Le mensonge sacré" et "La fille du pape", selon les éditions de l'Aube.