64 p. - 10,00 €

Que se passe-t-il lorsque l’imaginaire d’un écrivain s’insinue dans la pratique ancestrale d’un art martial japonais, en l’occurrence ici le sabre et ses « katas », ces chorégraphies ritualisées où un sabreur doit combattre des adversaires imaginaires ? Dans les interstices du dialogue entre littérature et art du combat, Céline Minard nous livre une méditation profonde et inspirée, à travers un petit livre insolite, superbement illustré par la plasticienne scomparo. KA TA est né à Kyoto lors de la résidence de Céline Minard à la villa Kujoyama en 2011. Ka ta - Céline Minard
Mettre en avant le livre: