160p. - 15,50 €

De Séville aux montagnes et déserts de la Haute-Asie, ce livre-récital est une migration qui va à l’aventure, même en pays connu, avec pour écho et escorte les improvisations du violoncelle de Gaspar Claus. Parcours de mémoire vive, Jusqu’au bout de la route restitue les villes, les bivouacs, les ermitages et les êtres aimés, dans une irréductible lumière de soleil levant.

ICI AILLEURS PARTOUT
LA VIE D’ÉNERGIE FAUVE
DE FÉRIA TÉMÉRAIRE
DANS UN RAID AMORCÉ
SOUS UN CIEL ANDALOU
POUR TROUVER EN DANSANT
LA FORMULE ET LE LIEU
DU DERNIER HORIZON

Jusqu'au bout de la route - jusquau-bout-de-la-route-andre-velter.jpg