Salon du livre et de la presse jeunesse : demandez le programme !

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 29/11/2011 à 15H59
27ème édition du Salon du livre et de la jeunesse de Montreuil

27ème édition du Salon du livre et de la jeunesse de Montreuil

© BelleVille 2011 / André Furcy

La 27ème édition du salon du livre et de la presse jeunesse ouvre ses portes du mercredi 30 novembre au lundi 5 décembre à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Cette année, le salon explore de nouveaux territoires artistiques et géographiques.

L'édition jeunesse est en bonne santé. En 10 ans, la production dans le domaine a augmenté de 50 %. Cette année, plus de 90 000 exemplaires ont été vendus, ce qui représente 20 % du secteur de l'édition.  La jeunesse se porte bien, et le salon de Montreuil en est la plus flamboyante expression. Petit guide pour le cru 2011.

7 pôles artistiques

Le salon est organisé cette année en pôles artistiques, facilement repérables par les visiteurs. Objectif : faciliter l’exploration dans le foisonnement narratif de la littérature jeunesse, et tracer des chemins dans une offre pléthorique. Ados, Bande dessinée, Art, Presse, Cinéma d'animation, Numérique et Poèsie et Théâtre. Chacun de ces pôles met en valeur les différentes formes de la littérature et de l'imaginaire, et pas seulement les livres.

Du livre à l'écran et de l'écran au livre

"Ce que nous avons voulu montrer cette année, explique Sylvie Vassalo, directrice du salon, c’est à quel point la littérature jeunesse nourrit la culture des enfants, comment la puissance créatrice de ce secteur irrigue d’autres secteurs culturels qui leur sont destinés".

Par exemple, plus de 80 % des séries animées à la télé sont des adaptations de livres pour la jeunesse. C'est pourquoi cette année le salon intègre ces autres objets culturels, comme le dessin animé, les applications, les livres numériques.

"Le numérique, les écrans, tout cela, au fond, c'est de la lecture, des formes différentes de lecture, mais de la lecture tout de même. Ce qui nous intéresse, c'est de faire circuler entre ces différentes formes. Notre mission est d'aller vers ceux qui ne lisent pas ou peu, qui sont peu familiarisés avec l'objet livre dans leur environnement quotidien. Nous pensons que cette ouverture permet de développer d'autres accès à la littérature jeunesse.", souligne la directrice du salon.

Guider les enfants vers la lecture

Par exemple, on peut amener un enfant à s'intéresser à l'objet livre en lui montrant que le dessin animé qu'il regarde à la télévision est aussi et avant tout un livre. C'est la philosophie des différents pôles artistiques puisque chacun de ces pôles donne à voir tous ces modes d'expression de la création pour la jeunesse.

C'est aussi pour cette raison que le Salon du livre travaille tout au long de l'année avec les scolaires, pour préparer les enfants. "Il s'agit de préparer la connexion avec l'œuvre, la sensibilité de l'auteur ou de l'illustrateur, que les enfants pourront rencontrer au salon. Ainsi ils pourront échanger réellement sur cette œuvre, sur la manière de travailler de l'auteur."

L'école du livre de jeunesse

Dans cet esprit, le salon lance pour la rentrée 2011-12 l'Ecole du livre jeunesse en Seine-Saint-Denis. Première en France, cette école a pour mission de développer toute l’année des actions visant à favoriser l'accès aux livres et lutter contre l'illettrisme.

Salon du livre 2010

Salon du livre 2010

© Éric Garault, pour le Salon du livre et de la presse jeunesse

Ateliers, formations pour les animateurs sociaux, colloques, journées d'étude, projets littéraires inscrits dans les parcours scolaires et les temps de loisirs.

Le Mexique au salon : alebrijes

Comme tous les deux ans, le salon invite un pays. "L'idée est de faire découvrir l'imaginaire d'autres régions du monde. La littérature jeunesse du Mexique est riche, inscrite dans la modernité, mais aussi encrée dans les traditions culturelles". 5 auteurs mexicains sont invités : Juan Villoro, Jaime Alfonso Sandoval, Antonio Malpica, Alejandro Magallanes et Gabriel Pacheco.

Alebrijes. Animaux hybrides imaginaires du Mexique

Alebrijes. Animaux hybrides imaginaires du Mexique

© Salon du livre et de la presse jeunesse

Et deux artisans d’alebrijes (animaux imaginaires hybrides) animent des ateliers pour les enfants.

Label "Festival européen"

Préoccupation depuis plusieurs années déjà du salon, l'Europe prend une dimension nouvelle cette année."Nous pensons que la citoyenneté européenne, dont on parle tant, passe aussi par les livres et par une circulation des imaginaires et des cultures, à travers les livres", souligne Sylvie Vassalo.

Cette année le salon a décroché le Label "Festival européen". Sur 600 dossiers, la Commission Européenne en a retenu 25 dont 5 seulement en France. Ce label permet au salon de bénéficier d'une subvention de 100 000 euros pour réaliser un programme sur trois ans.

Une trentaine d'auteurs et illustrateurs invités, un prix du roman européen, une librairie européenne, des rencontres, des ateliers de création et de traduction ponctuent le salon cette année.

Visite pratique : place à l'imagination et au plaisir

Le salon propose aussi une ouverture sur l'Outre-Mer et une grande exposition autour du thème du cirque.

Botanique circus, de Frédéric Clément, Albin Michel Jeunesse

Botanique circus, de Frédéric Clément, Albin Michel Jeunesse

© Frédéric Clément / Albin Michel Jeunesse

Dans un univers aussi riche, qui propose tant, comment s'y retrouver? L'organisation du salon en pôles est déjà une manière de trouver des chemins dans la profusion du salon. Il est cependant recommandé de préparer sa visite. Le site internet du salon propose des agendas thématiques, par pôle, par thème, par âge.

Et sinon place à l'imagination et aux envies des enfants et de leurs parents. On peut par exemple choisir de visiter le salon à travers les "pépites" décernées cette année aux meilleures productions. Mais on peut aussi choisir un thème qui intéresse l'enfant et se laisser guider sur les différents stands et les ateliers …

Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis
Du mercredi 30 novembre au lundi 5 décembre 2011
Espace Paris-Est-Montreuil
128, rue de Paris 93100 Montreuil
Entrée : 4 € - Gratuit pour les moins de 18 ans