Les grandes routes, de la soie au sel, expliquées aux enfants

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 21/01/2012 à 13H52
"Les grandes routes, de la route de la soie à la route du thé". Annick de Giry et Merlin

"Les grandes routes, de la route de la soie à la route du thé". Annick de Giry et Merlin

© Merlin / Seuil Jeunesse

"Les Grandes Routes, de la route de la soie à la route du thé", cet album retrace les chemins empruntés par les explorateurs, marchands, pèlerins, émissaires, au fil du temps, jetant des ponts entre les continents, les hommes et les cultures du monde.

Il y a la géographie aux noms évocateurs ou inquiétants : col du Pamir, désert de Taklamakan ("Le pays d'où l'on ne revient jamais"), Canton, Gêne, Venise, Constantinople ou Samarcande. Des trésors : or, porcelaine, gingembre, poivre, girofle, vanille ou safran. Il y a les hommes : Alexandre Legrand, Zhang Qian, Gengis Khan, Marco Polo… Les caravanes, les escadres, l'astrolabe, la boussole ou le sextant, les corsaires, les pirates et les flibustiers, Barbe Noire et Francis Drake ... Bref, largement de quoi rêver !

Cet album à la croisée du documentaire, du livre d'histoire ou du carnet de voyage invite les jeunes lecteurs à découvrir 5 grandes routes qui ont marqué les paysages, les mentalités, les croyances et l'économie du monde. "L'idée était de montrer que c'est un échange entre les différents continents, échanges marchands mais aussi échanges de cultures et de savoirs entre les hommes qui a conduit à un enrichissement humain.", explique Annick de Giry, historienne de l'art et auteur de ce livre.

La route des épices

La route des épices

© Merlin / Seuil Jeunesse

Chaque route est introduite par une idée forte, un mot emblématique : le rêve avec la route de la soie, le mystère pour les épices ... Et chacune emprunte un chemin formel différent : guide de voyage pour la route des épices, journal de bord de la caravane du sel …

"Je me suis laissée porter par chacune de ces routes, chacune sa tonalité, son atmosphère. J'ai essayé de saisir la spécificité chacune et de mettre en avant le rêve de ceux qui partaient et ce qu'ils en tiraient après" explique Annick de Giry.

Documents originaux

Cette dernière a travaillé à partir de documents. "Le journal d'un voyage aux Indes" par Robert Challe, écrivain du roi par exemple, a été adapté pour le livre. Ainsi on suit, presque jour par jour, les péripéties de l'escadre envoyée en 1690 par Colbert en Inde, pour faire la chasse aux navires anglais et hollandais et relancer le commerce avec l'Asie et la côte indienne.

Annick de Giry a aussi eu entre les mains des carnets de bord des caravanes du sel d'aujourd'hui. "Ce qui est intéressant d'ailleurs c'est que ces caravanes d'aujourd'hui ont de grandes similitudes avec celles d'autrefois, et notamment leur rythme !".

"L'idée est de donner envie de partir sur les routes, à la rencontre des autres. Je trouve qu'aujourd'hui, dans notre société, les jeunes ont peu de raisons d'espérer ou de rêver. J'aimerais leur donner envie d'aller à la rencontre des autres, autres hommes, autres cultures. Autre regard aussi sur l'apport des cultures étrangères aux cultures européennes.", conclut Annick de Giry.

Pari gagné : ce bel album est une invitation au voyage, où saveurs, sciences, histoire et géographie se conjuguent magnifiquement.

Couverture de l'album

Couverture de l'album

© Seuil Jeunesse

Les grandes routes, de la route de la soie à la route du thé
Annick de Giry, illustration Merlin
Editions Seuil Jeunesse
A partir de 9 ans / 64 pages / 16,50 Euros