Le salon du livre jeunesse de Montreuil met le numérique dans ses tablettes

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 01/12/2011 à 12H36
Pépite du salon du livre et de la presse jeunesse 2011 : "Un jeu”, application conçue par Hervé Tullet et éditée par Bayard Editions

Pépite du salon du livre et de la presse jeunesse 2011 : "Un jeu”, application conçue par Hervé Tullet et éditée par Bayard Editions

© Hervé Tullet / Bayard Editions

Des petites mains qui s'agitent fébrilement sur une tablette géante, spécialement conçue pour le salon 2011, des groupes qui s'agglutinent autour des écrans mis à disposition des enfants … Cette année, le salon réserve une place de choix au numérique. Objectif : faire découvrir ce qui se fait de mieux dans ce domaine en pleine expansion, autour d'une quinzaine d'applications adaptées de livres jeunesse.

"Nous voulons montrer aux enfants les aller-retour possibles entre les différents objets culturels qui sont mis à leur disposition. L'idée est d'utiliser ces nouvelles formes de narration pour emmener vers les livres les enfants qui n'y sont pas familiarisés dans leur quotidien", explique Sylvie Vassalo, directrice du salon.

Des ateliers pour découvrir l'univers du numérique

Le salon a organisé des ateliers pour les enfants avec des illustrateurs et auteurs convertis au numérique, mais aussi des conceteurs et éditeurs d'applications et de livres numériques.

"Histoire de lapin" : les enfants sont invités à créer leur propre histoire en compagnie d’un lapin malin, avec Soledad Bravi, auteur-illustratrice.

Les 3 Histoires de lapin, Soledad Bravi, par Europa-Apps. Des histoires et des jeux, à partir de 2 ans.

Atelier "Dans mon rêve" : les enfants se prêtent au jeu du cadavre exquis avec Stéphane Kiehl, auteur-illustrateur et Claire Gervaise, éditrice, e-Toiles.

Dans mon rêve, application de Claire Gervaise

Dans mon rêve, application de Claire Gervaise

© Stéphane Kiehl

Racontées par Tom Novembre, des histoires à découvrir : 8000 combinaisons possibles ! L’enfant crée des histoires et des images. Une création originale, écrite et illustrée par Stéphane Kiehl, pour les enfants à partir de 3 ans.

Créer par ordinateur, qu'est ce que ça veut dire? : Betty Bone, auteur-illustrateur, éditions Courtes et longues montre aux enfants comment elle dessine par ordinateur. Ils assistent à une création en direct puis sont invités ensuite à dessiner eux aussi sur des tablettes numériques.

L'illustratrice Betty Bone crée en direct au salon du livre

L'illustratrice Betty Bone crée en direct au salon du livre

© Betty Bone

Au Hit-parade de la création numérique

Le salon fait aussi partager sa sélection : une séance découverte pour s'amuser et se familiariser avec une sélection de créations numériques réalisée par le Salon du livre et de la presse jeunesse.

Comme par exemple Le Carnaval des animaux, conçu et réalisé par Gordon et Chloé Jarry, illustré par Emmanuelle Tchoukriel, Camera Lucida production, France Télévisions Distribution et Radio France.

Le Carnaval des animaux est une plongée dans l’œuvre de Camille Saint-Saëns avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France. A travers des activités, animations, musique, vidéo, illustrations magnifiques et images du film de Gordon et Andy Sommer, cette application vendue 2,99 euros initie de manière ludique les enfants à partir de 4 ans à un chef d’œuvre de musique classique.

La pépite de la création numérique

Cette année, le salon a inauguré ses pépites et dans  la catégorie création numérique, c'est "Un jeu" d'Hervé Tullet qui a emporté la palme.

Un Jeu Hervé Tullet, Bayard Éditions d'après « Un livre » paru aux éditions Bayard jeunesse Application pour IPad, l'enfant est invité à jouer avec les couleurs et les formes.

“Un jeu”, application conçue par Hervé Tullet et éditée par Bayard Editions, est une création originale inspirée par l'album “Un livre”. "Quand on mʼa dit , il faut une application, jʼai dit non. Je nʼen voyais donc pas lʼintérêt. Jʼétais contre la transcription dʼun livre-papier sur une tablette", explique Hervé Tullet. "Puis jʼai rencontré un jeune homme créatif à qui jʼai donné carte blanche pour la conception dʼune apps. Quand il mʼa montré ce quʼil avait fait, jʼai trouvé ça génial ! Je me suis retrouvé à 100% dans ce que jʼaime, cʼest-à-dire quelque chose que je crois novateur, surprenant, intéressant.. Finalement, jʼai découvert un même rapport intime à la conception, à la surprise, à la liberté dʼinterprétation, à lʼouvertureʼ. Il y a aussi un truc dingue avec lʼapps, cʼest de voir un enfant de deux ans appuyer sur lʼécran car on se rend compte que cʼest lui qui est en prise directe avec la création, il peut prendre un peu plus de pouvoir. Mais pour moi, ça reste comme les livres des choses à partager."

Un secteur en développement

L’édition en général et la jeunesse en particulier entrent progressivement dans un monde numérisé : après avoir enregistré une forte progression, l’an passé, des ventes numériques sur support physique, c’est la vente téléchargeable sur Internet qui a fait un bond cette année (source syndicat national de l’édition).

Le marché des applications et ventes de livres sur Apple store est encore étroit mais connait une très forte hausse (+412 %).

L'essor du numérique reste cependant à relativiser, alors que moins de deux  millions de tablettes sont en circulation en France. Pour François Blum, président d'Europa Apps, venu du monde de l'internet, "le taux d'équipement progresse très vite, mais il part de très bas". "C'est aussi un nouveau monde pour beaucoup d'éditeurs, qui nécessite un savoir-faire différent", ajoute-t-il. Alors que les applications coûtent cher à réaliser, leur prix reste modeste, généralement inférieur à cinq euros. "Pour les éditeurs traditionnels, c'est très difficile d'investir énormément.

Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis
Du mercredi 30 novembre au lundi 5 décembre 2011
Espace Paris-Est-Montreuil - 128, rue de Paris 93100 Montreuil
Entrée : 4 € - Gratuit pour les moins de 18 ans

A lire aussi :
3 questions à Séverine Lebrun, responsable du Pôle numérique au salon du livre et de la presse jeunesse