Le livre jeunesse sauvé du pilon et vendu à prix coûtant grâce à Vincent Safrat

Par @Culturebox
Publié le 09/12/2014 à 09H18
Vincent Safrat, la passion des livres partagée avec les jeunes lecteurs

Vincent Safrat, la passion des livres partagée avec les jeunes lecteurs

© France 2 / Culturebox

Vincent Safrat est éditeur en littérature jeunesse depuis 16 ans. Son objectif ultime est de faire lire un maximum d'enfants à un tarif imbattable. Aujourd'hui, grâce à son association "Lire c'est partir", l'éditeur est constamment sur les routes pour partager sa passion avec les jeunes lecteurs. Son leitmotiv jamais démenti : "grâce à la lecture, on va mieux s'en sortir".

 Vincent Safrat est un éditeur d'un nouveau genre. A la fois passionné de littérature et doux rêveur il s'est donné pour mission de faire lire un maximum d'enfants et, pour cela, il n'hésite pas à réduire ses marges au minimum. 

Une équipe de reportage France 2  a rencontré l'éditeur pour qui l'amour des livres passe avant le gain.

"Les éditeurs essayent plus de gagner de l'argent que de faire lire. Moi, c'est le contraire, je veux faire lire et ne rien gagner" 
 

Même s'il reste marginal dans sa démarche, Vincent a créé des réseaux avec des écoles en zones sensibles ou dans les villages pour transmettre sa passion en vendant des livres à moindre coût. 
Pour les parents d'élève, faire entrer le livre à la maison à moindre coût est une véritable aubaine :

  "Quand on a plusieurs enfants, ce n'est pas forcément accessible, mais c'est vrai que là, c'est le paradis".

En fréquentant le milieu des "grands" éditeurs et imprimeurs, Vincent découvre l'amère réalité marketing du circuit de production d'un livre. Un ouvrage qui ne se vend pas connait le sort cruel de partir au pilon. C'est à dire à la destruction. Pour l'amoureux des livres et des lettres, le constat est violent mais pas définitif.
Il créé alors son association "Lire c'est partir" dans laquelle i
l sauve des centaines puis des milliers de livres du pilon, avec la coopération active de quelques, puis de nombreux éditeurs sensibles à sa démarche.
Le but étant de récupérer, de distribuer et aujourd'hui d'éditer et de vendre un album à 0.80€. 

Aujourd'hui l
e réseau s'étend encore davantage, le charisme et la générosité de Vincent attirent de nombreux auteurs livres jeunesse qui ont décidé de travailler à ses côtés. 

> La litterature jeunesse a le vent en poupe, 
cette année plus de 160.000 visiteurs se sont pressés au 30e Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil