Jean Ricardou, chantre du Nouveau Roman, est décédé

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/07/2016 à 11H58, publié le 25/07/2016 à 09H02
Jean Ricardou sur la couverture de son ouvrage "Les Lieux-dits" (10 18)

Jean Ricardou sur la couverture de son ouvrage "Les Lieux-dits" (10 18)

© Editis

L'auteur Jean Ricardou, écrivain et théoricien du Nouveau Roman, est décédé samedi à Cannes à l'âge de 84 ans, a-t-on appris lundi auprès de l'un de ses éditeurs. "Jean Ricardou est décédé à Cannes où il était en villégiature", a indiqué à l'AFP Marc Avelot, directeur associé de la maison d'édition Les impressions nouvelles.

Jean Ricardou avait entre autres publié en 1965 "La prise de Constantinople" (Minuit), distingué par le Prix Fénéon.

En 1958, il avait rencontré Alain Robbe-Grillet, le chef de file du Nouveau  Roman, un mouvement littéraire qui voulait renouveler les codes du genre.
Jean Ricardou à Apostrophe
Il est par la suite devenu spécialiste de l'écrivain Claude Simon et a publié plusieurs ouvrages théoriques sur le sujet : "Problèmes du Nouveau Roman" (1967),  "Pour une théorie du Nouveau Roman" (1971), "Le Nouveau Roman" (1973) et  "Nouveaux problèmes du roman" (1978).

Jean Ricardou avait également collaboré de1962 à 1971 à la revue  littéraire "Tel Quel", fondée en 1960 par plusieurs jeunes auteurs réunis autour de Jean-Edern Hallier et Philippe Sollers.