Jean-Pierre Jeunet va adapter le roman culte "T.S.Spivet" au cinéma

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 21/11/2011 à 15H33
Le réalisateur Jean-Pierre Jeunet.

Le réalisateur Jean-Pierre Jeunet.

© Kobal - The Picture Desk / AFP

Le réalisateur français d'"Amélie Poulain" va adapter, en anglais et en 3D, "l'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet", premier roman culte de l'Américain Reif Larsen.

Un livre-objet hors normes
Paru en 2009 aux Etats-Unis (et en 2010 en France chez Nil), ce livre-objet qui fourmille de notes, cartes et dessins, raconte l'histoire d'un jeune surdoué de 12 ans, passionné de sciences et de cartographie. De façon inattendue, l'enfant décroche un prix prestigieux du Musée Smithsonian.

Pour aller recevoir cette récompense à Washington, notre jeune résident du Montana traverse les Etats-Unis seul à bord d'un train, en cartographiant tout ce qu'il croise sur son chemin. Mais sur place, personne ne peut croire que le récipiendiaire ne soit qu'un enfant.

Un récit initiatique, complexe, drôle et passionnant mais réputé inadaptable en raison de son format anticonformiste. Reif Larsen y brise en effet tous les codes du roman, transformant les notes en base de page en textes dans la marge. En outre, l'ouvrage, un grand format façon "beau livre", est agrémenté de dizaines d'illustrations, cartes et croquis qui alimentent la narration.

"L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S.Spivet" Reif Larsen

"L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S.Spivet" Reif Larsen

© Editions du Nil

Un tournage en anglais et en 3D
Pour cette adaptation périlleuse sur grand écran, Jean-Pierre Jeunet a été choisi spécialement par Reif Larsen. "Quand j'ai contacté l'auteur, il m'a dit qu'il y avait cinq réalisateurs avec qui il voulait faire le film : David Fincher, Tim Burton, Wes Anderson, Michel Gondry et moi-même", révèle Jean-Pierre Jeunet dans "Le Film Français" du 18 novembre. "J'étais le premier à le contacter. Depuis, nous n'avons plus cessé de travailler".

Le tournage devrait débuter à l'été 2012 dans le nord du Canada, pour une sortie en 2013. Le film sera tourné en anglais et la 3D sera utilisée "de manière contemplative et narrative, un peu comme les effets spéciaux pour Amélie Poulain qui servaient l'aspect poétique et narratif", précise Jean-Pierre Jeunet.