Jean-Christophe Rufin reçu à l'Académie Française

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 16/11/2009 à 16H34
Jean-Christophe Rufin reçu à l'Académie Française

Jean-Christophe Rufin reçu à l'Académie Française

© Culturebox

Elu au fauteuil d'Henri Troyat, l'ancien french doctor et actuellement ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie a enfilé l'habit vert et prononcé son discours de réception à l'Académie Française.

Il est l'inventeur du néologisme "le sans-frontièrisme" qui désigne l'esprit d'indépendance dans l'action humanitaire. Mais ce n'est sans doute pas pour cette trouvaille qu'il a été élu à l'Académie Française. Jean-Christophe Rufin, prix Goncourt 2001 pour "Rouge Brésil", n'est pas de ces académiciens français dont on chercherait vainement le talent littéraire. Sa carrière dans l'écriture a commencé en parallèle avec ses activités humanitaires. Il est l'auteur d'essais (Le piège humanitaire... Un léopard sur le Garrot) et de romans (L'Abyssin... Le Parfum d'Adam).
Tous ses ouvrages marquent un commun souci d'ouverture sur le monde et l'humanité.
Jean-Christophe Rufin est depuis 2007 ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie.
Il est aussi l'auteur du rapport publié en 2004 "Chantier sur la lutte contre le racisme et l'antisémitisme". Il y défend la thèse selon laquelle il faut différencier l'antisémitisme des autres formes de racisme et de xénophobie.
En plus de ses activités personnelles et officielles, Jean-Christophe Rufin est membre des conseils d'administration de l'Institut Pasteur, de France Télévisions et de l'Ofpra.