"Histoires de mémoire", au coeur de la 24ème fête du livre de Bron

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 08/03/2010 à 11H14
"Histoires de mémoire", au coeur de la 24ème fête du livre de Bron

"Histoires de mémoire", au coeur de la 24ème fête du livre de Bron

© Culturebox

Une soixantaine d'écrivains étaient invités à la 24ème édition de la fête du livre de Bron du 5 au 7 mars 2010. Des auteurs français, des étrangers, des auteurs de bandes-dessinées ou de livres pour la jeunesse. Tous avaient en commun d'avoir produit des ouvrages qui permettent de répondre, en partie, à cette question : et si la littérature était avant tout affaire de mémoire ?

Fabio Viscogliosi présente à la "Fête du livre de Bron" son premier livre autobiographique "Je suis pour tout ce qui aide à traverser la nuit" (Stock). On connait cet artiste aux multiples facettes pour son travail de musicien (il a notamment collaboré avec "The married Monk" et produit deux albums solo). On le connaissait également dessinateur de livres ou pour ses expositions, comme en février 2009 au Musée d'Art Contemporain de Lyon avec la série "Que sais-je?", une suite autofictive de 55 vrais/faux livres . 

On le découvre maintenant écrivain. Dans "Je suis pour tout ce qui aide à traverser la nuit" il évoque ses souvenirs, ses références artistiques et ces petits détails de la vie qui font que l'on se rappelle de ceux qu'on aime. Il évoque ses parents, disparus tragiquement en 1999 dans la catastrophe du Tunnel du Mont-Blanc. Un autoportrait mélancolique où il raconte son paradis perdu.

A voir aussi sur Culturebox :
> Les vidéos Littérature
> La vidéo qui présente le livre de Guillaume de Fonclare
> La vidéo du livre "Traverser l'oubli" de Sophie Lucet