Boualem Sansal propose un panorama synthétique de l’islam contemporain et de ses rapports avec les pouvoirs politiques. L’ouvrage est didactique, sans être pour autant neutre : l’auteur n’y abandonne pas ses prises de position humanistes, intransigeantes, qui l’ont amené à dénoncer en Algérie à la fois le pouvoir militaire et le totalitarisme islamiste. Il explique en détail l’histoire de la religion musulmane, ses mouvances multiples, ses tensions et ses contradictions. Après avoir brossé un tableau d’ensemble des courants musulmans, Sansal s’interroge sur les acteurs de la propagation de l’islamisme : les États prosélytes, les élites opportunistes, les intellectuels silencieux, les universités, les médias, la «rue arabe»… Il questionne aussi l’échec de l’intégration dans les pays d'accueil des émigrés. Plus largement, sa réflexion interroge l’identité du monde arabe.

Acheter sur la Fnac

Gouverner au nom d’Allah - sansal110.jpg