Ed. La Table Ronde
Mars 2013
80 p. – 18 euros.

Poète, romancier, essayiste, mais aussi journaliste de presse et de radio, Georges-Emmanuel Clancier, né à Limoges à l'aube de la Grande Guerre, a mené une vie d'écriture et d'engagements dont le fil conducteur a toujours été la défense de l'humanisme contre toutes les formes de barbarie.

Fruit de nombreux entretiens menés avec l'écrivain, cet ouvrage retrace une foisonnante traversée du siècle, évoquant son enfance et ses racines limousines tout comme sa vocation poétique et ses rencontres littéraires. Il célèbre, au travers d'une riche illustration issue des archives de l'auteur pour la première fois dévoilées, la vie et l'œuvre de celui qui, aux côtés de ses amis Max-Pol Fouchet, Pierre Emmanuel et dans le voisinage poétique d'Eluard et Aragon, fut l'un des représentants exemplaires de la Résistance littéraire. A cet esprit de résistance – pour lui consubstantiel à l'exercice de la poésie –, Georges-Emmanuel Clancier se montrera fidèle tout au long de sa vie. Pour le poète du Paysan céleste et de Passagers du temps comme pour le romancier du Pain noir et de L'Eternité plus un jour, défendre la liberté des écrivains dans le monde entier, ainsi que le fait le PEN Club, dont il est vice-président international, c'est défendre la liberté et la dignité de l'homme.

Georges-Emmanuel Clancier, passager du temps - arton7150.jpg