256 p. - 18 €

Les cyniques disaient que les Arabes n’étaient pas faits pour la démocratie. Les complaisants nous préparaient à un pouvoir durable des islamistes au Maghreb et au Proche-Orient. Tous se fourvoyèrent.
Le grand mouvement de contestation déclenché fin 2010 en Tunisie, qui a balayé une partie du monde arabe, les a surpris tour à tour. Quel en fut le moteur principal?? Pourquoi certains régimes ont-ils chuté et pas d’autres?? Comment Assad peut-il impunément poursuivre sa répression meurtrière?? Quel rôle jouent les Occidentaux, la Russie et les autres puissances?? Pourquoi les islamistes ont-ils échoué à garder le pouvoir là où ils l’avaient conquis?? Y a-t-il une vraie guerre sunnites-chiites?? Les réponses à ces questions et à bien d’autres nécessitent sérieux, clarté et pondération. Car, directement ou pas, elles nous concernent tous. Y compris en France… Géopolitique du Printemps arabe
Mettre en avant le livre: