882 p. - 29,90 €

« Fouché, bien sûr, ne m était pas un inconnu. Fouché de Nantes, le bourgeois impécunieux, le petit professeur en soutane des collèges de l’Oratoire, Fouché le conventionnel, le tueur de roi, le proconsul de Nevers et de Moulins, le mitrailleur de Lyon, le tombeur de Robespierre et le cauchemar de Napoléon, le ministre de tous les régimes, l’inventeur de la police moderne, le bâtisseur d’État, le théoricien et l’homme d action, l’aventurier, le conspirateur et le parvenu. Assurément l’un des hommes les plus puissants de son époque, en tout cas l’un des plus étonnants. Rares sont ceux qui inventèrent de nouvelles règles du jeu sans attendre la fin de la partie. Fouché a été de ceux-là. »

Emmanuel de Waresquiel fouille jusque dans ses moindres recoins la vie d’un homme aussi dissimulé que contradictoire. À l’aide de larges fonds d’archives dont beaucoup sont inédits, il dessine le portrait brillant d’un incroyable personnage jusqu’ici incompris et desservi par sa légende noire. Il nous donne ce faisant un Fouché d’une surprenante actualité. Fouché, Les silences de la pieuvre
Mettre en avant le livre: