Flammarion : une offre commune d'Actes Sud et Albin Michel

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 20/03/2012 à 09H47
Flammarion au Salon du livre

Flammarion au Salon du livre

© Medhi Fedouch/AFP

Actes Sud et Albin Michel ont déposé une offre conjointe pour le rachat de Flammarion au groupe italien de presse et d'édition RCS Mediagroup, qui vient d'officialiser la mise en vente de sa filiale française, selon le site internet du magazine "Livres Hebdo".

L'information a été révélée au magazine spécialisé par Francis Esménard, le PDG d'Albin Michel, et Jean-Paul Capitani, le directeur du développement d'Actes Sud. Ensemble, ces deux éditeurs représentent quelque 230 millions d'euros de chiffre d'affaires (165 millions d'euros pour Albin Michel et près de 60 millions pour Actes Sud).

"C'est une vraie offre d'éditeurs indépendants, qui créerait un nouveau pôle éditorial important. Cela a vraiment du sens", a assuré Jean-Paul Capitani au magazine. De son côté, Francis Esménard a estimé que cette offre commune constituait "un beau dossier" et permettrait à Albin Michel et à Actes Sud de posséder leur propre outil de distribution.

Albin Michel est actuellement distribué par Hachette et Actes Sud par UD, la filiale de Flammarion. L'ensemble Flammarion/Actes Sud/Albin Michel se placerait à la troisième place de l'édition française derrière Hachette et Editis.

Au moins deux autres candidats, dont Gallimard
Gallimard et Média Participations se sont également portés candidats à l'acquisition de Flammarion, qui comprend notamment les livres de poche J'ai lu et les bandes dessinées de Casterman (Tintin).

Le français Editis (qui appartient au groupe espagnol Planeta) serait aussi sur les rangs ainsi que, selon "Le Monde", le groupe américain HarperCollins et l'italien Feltrinelli. Trois fonds d'investissement postuleraient également.