Festival d'Angoulême : palmarès gagnant pour Baru et Riad Sattouf

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 01/02/2010 à 14H13
Festival d'Angoulême  :  palmarès gagnant pour Baru et Riad Sattouf

Festival d'Angoulême : palmarès gagnant pour Baru et Riad Sattouf

© Culturebox

C'est un Blutch en grande forme qui a signé la soirée détonante de remise du palmarès de la 37 ème édition du festival international de bande dessinée d'Angoulême. Et c'est en musique que le président du grand jury 2010 a passé le relais à Baru, grand prix cette année et donc futur président de l'édition 2011, sous les yeux de Riad Sattouf,  qui a reçu le prix  du meilleur album pour "Pascal Brutal". 

Baru, de son vrai nom Hervé Baruléa est l'un des dessinateurs les plus souvent titré à Angoulême. Ancien prof de sport, il a reçu le prix du premier album pour "Quéquette Blues" en 1985. Dessinateur a forte sensibilité sociale, Baru a depuis été récompensé à plusieurs reprises,  pour "Le chemin de l'Amérique" en 1991, "L'autoroute du soleil" en 1996, avant de recevoir son grand prix 2010 pour l'ensemble de son oeuvre.

Le festival d'Angoulême, qui a remarqué cette année un rajeunissement de son public, a également récompensé la jeune génération d'auteurs de bande dessinée, avec le "Pasal Brutal" de Riad Sattouf (qui a aussi réalisé le  film "Les beaux gosses")  mais aussi Camille Jourdy ("Rosalie Blum", prix Révélation), Gwen de Bonneval et Mathieu Bonhomme ("L'esprit perdu", prix Intergénérations) ainsi que David Prudhomme pour "Rébétiko" pour le prix Regard sur le monde.

A voir aussi sur Culturebox:
Toutes les vidéos bande dessinée
Tous les reportages consacrés au Festival International de la Bande dessinée d'Angoulême 2010