Festival d'Angoulême, les jeunes dessinateurs se font connaitre par internet

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 04/02/2011 à 14H46
Festival d'Angoulême, les jeunes dessinateurs se font connaitre par internet

Festival d'Angoulême, les jeunes dessinateurs se font connaitre par internet

© Culturebox

Le festival de la BD d'Angoulême 2011 est l'occasion de constater l'émergence d'un phénomène: l'utilisation d'internet par les jeunes dessinateurs pour exposer leur travail et se faire connaitre 

Dans le monde de la BD il y a les poids lourds comme Blake et Mortimer, Lucky Luke ou Largo Winch; des locomotives de l'édition, des modèles de réussite pour les jeunes dessinateurs.
Avec le numérique, ces derniers ont une chance réelle de se faire connaitre en émergeant du flot des blogs sur la Toile.
Là comme ailleurs la révolution numérique est en marche. On connait Bludzee créé par Lewis Trondheim pour les smartphones.
C'est toute l'économie de la bande dessinée qui va se trouver chamboulée par les nouvelles technologies.

- > A voir aussi sur Culturebox :
->>
salon-du-livre-2010--bd-et-numérique-les-liaisons-dangereuses
->> Bande-dessinée-la-révolution-numérique
->> Bludzee-la-bd-numérique-de-Lewis-Trondheim